France : Série d’arrestations après les violences urbaines à Dijon

Une demi-douzaine de membres de la communauté tchétchène ont été interpellés jeudi matin dans plusieurs villes de l’Est de la France, en lien avec les violences qui ont secoué ces derniers jours la ville de Dijon, rapportent les médias citant des sources policières.

Ces arrestations surviennent après d’intenses affrontements liés à un règlement de compte entre des personnes d’origine tchétchène et maghrébine. Elles ont eu lieu à Dijon, mais aussi Strasbourg (Bas-Rhin), Besancon (Doubs), Troyes (Aube) et Saint-Étienne (Loire), selon les mêmes sources.

Les interpellations, menées par le Raid et plusieurs BRI (brigades de recherche et d’intervention), concernent des suspects ayant lancé ou relayé des appels à la mobilisation sur les réseaux sociaux, ou identifiés sur des vidéos, précise-t-on de même source.

Après quatre nuits de violences urbaines inédites, la ville de Dijon théâtre de violences urbaines inédites, particulièrement son quartier sensible les Grésilles, a pu retrouver son calme mercredi, au grand soulagement de ses habitants, peu habitués à ce genre de troubles.


Selon les médias du pays, les incidents auraient commencé après le passage à tabac d’un jeune d’origine tchétchène devant un bar à chicha. Plusieurs dizaines de tchétchènes de France et d’ailleurs ont réagi à l’agression de leur compatriote en menant des expéditions punitives, notamment des agressions de personnes d’origine maghrébine qu’ils tiennent pour responsables de l’agression, incendiant poubelles et véhicules. Des kalachnikovs et des armes à feu auraient même été utilisés.

Réagissant à ces incidents inédits, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, a qualifié d'”inadmissibles” ces troubles à l’ordre public et les actes d’intimidation, qui nécessitent une “réponse ferme”. Il a également évoqué la possibilité d’expulser hors de France tout étranger impliqué dans ces violences.

Une enquête judiciaire a été ouverte pour déterminer les circonstances dans lesquelles ces violences ont éclaté, élucider les faits et identifier toutes les personnes impliquées dans ces actes et les traduire en justice au plus vite.