A LA UNEMonde

GME: La décision de l’Algérie entrainera une augmentation des prix de l’énergie en Europe

La décision de l’Algérie de ne pas reconduire l’accord sur le gazoduc Maghreb-Europe (GME) pourrait entraîner une augmentation des prix de l’énergie dans toute l’Europe, a avertit le président de la Confédération italienne des fédérations autonomes CIFA Italia, Andrea Cafà.

« J’exprime une grande inquiétude face à ce qui se passe actuellement entre l’Algérie, le Maroc et l’Espagne concernant le choix unilatéral algérien », a affirmé M.Cafà, cité par l’agence de presse italienne « Dire ».

« L’Europe ne doit pas accepter l’exploitation des ressources énergétiques comme une arme politique et de chantage », a-t-il relevé, appelant à « une intervention européenne ferme et décisive ».

→Lire aussi : GME : La décision algérienne, « une forme de pression » suite à la dernière résolution du CS sur le Sahara favorable au Maroc

Une nouvelle crise pourrait se produire à cause de l’augmentation des prix du gaz, a estimé le syndicaliste italien.

L’Algérie a annoncé, dimanche, sa décision de ne pas reconduire l’accord sur le gazoduc Maghreb-Europe (GME). Cet acte unilatéral est considéré par nombreux observateurs et hommes politiques européens comme un chantage de la part d’Alger envers l’Europe, suite notamment à l’adoption par le Conseil de sécurité de l’ONU de sa dernière résolution qui vient consolider les acquis du Royaume concernant la question du Sahara marocain.

Avec Map

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page