ban600
credit agricol

Grand Magal de Touba au Sénégal : Une forte délégation représente le Maroc à la 124è édition

Grand Magal de Touba au Sénégal : Une forte délégation représente le Maroc à la 124è édition

Une forte délégation marocaine conduite par Abdelatif Begdouri Achkari, représentant de la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains, s'est rendue, lundi, dans la ville sénégalaise de Touba (Centre du Sénégal), où elle a pris part aux cérémonies officielles du 124è Grand Magal commémorant le départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké (1853-1927), fondateur de la confrérie soufie des Mourides.

Les cérémonies officielles de ce méga-rassemblement spirituel se sont déroulées en présence de membres du gouvernement sénégalais, de délégations étrangères, de représentants du corps diplomatique accrédité à Dakar et des membres de la délégation officielle marocaine comprenant, outre Begdouri Achkari, Moussa Al Bahja, chef de service au ministère des Habous et des Affaires islamiques, Mohamed Assbane, membre du conseil des ouléma de Rabat, et l'ambassadeur du Royaume au Sénégal, Taleb Barrada.

Lors d'une audience accordée à la délégation marocaine, le Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacke, a mis en avant les actions louables entreprises par le Royaume en Afrique, soulignant "les efforts bienveillants" consentis par SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, au profit du continent en général, et de la consolidation des liens profonds entre le Maroc et le Sénégal et avec la Tariqa Mouridia en particulier.

Le Khalife général a élevé, à cette occasion, des prières pour préserver le Souverain, lui accorder longue vie et santé ainsi que l'ensemble de la famille royale et pour davantage de progrès et de prospérité pour le Maroc et son peuple.

De son côté, Begdouri Achkari a souligné, à cette occasion, l’importance du Magal de Touba devenu, a-t-il dit, "un grand événement au Sénégal, vu la dimension qu’il revêt sur les plans officiel et populaire", soulignant qu'"il est naturel que le Royaume soit bien représenté à ce grand rassemblement spirituel, eu égard aux liens séculaires entre le Maroc et le Sénégal en général, et des rapports ancestraux du Royaume avec les confréries soufies du pays en particulier".

Relevant le caractère "profond et séculaire" des liens entre la Tariqa Mouridia et le Royaume du Maroc, Begdouri Achkari a souligné "l’estime et la profonde considération" à l’égard de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, réitérée à plusieurs reprises par le Khalife général de la Tariqa, Serigne Mountakha Bassirou Mbacke.

De même qu’il a fait état de "la coopération étroite" entre la Tariqa Mouridia et le Maroc, en particulier dans le domaine de la formation des imams à l'Institut Mohammed VI de formation des imams, morchidines et morchidates, mettant en exergue la présence de la Tariqa au niveau de la Fondation Mohammed VI des ouléma africains, ainsi que l’envoi d’étudiants pour formation dans le Royaume.

Le conseiller du khalife général de la confrérie Mouride, Cheikh Abdelkader Mbacké, avait mis en avant, dans un entretien à la MAP en marge des préparatifs du Magal, la présence distinguée du Maroc lors de cette grande manifestation religieuse.

→ Lire aussi : Ouverture à Dakar de la 2è édition du FOMAHDU, une manifestation co-organisée par le Maroc et le Sénégal

Le Royaume du Maroc est représenté chaque année au Magal par une forte délégation, "ce qui traduit l'importance que revêt cette rencontre religieuse", a-t-il dit, exprimant les remerciements du khalife général des mourides à l'adresse du Maroc.

Près de deux millions de Mourides sénégalais, d’adeptes de la tariqa et de pèlerins étrangers, se sont donnés rendez-vous à Touba qui vibre, ces jours-ci, au rythme du Grand Magal marquant cette année son 124ème anniversaire.

Le méga-rassemblement spirituel magnifie la mémoire du fondateur de la Tariqa soufie dans une ambiance festive imprégnée de piété et marquée par de longs rituels de prières dans les nombreuses mosquées et dans les mausolées de la cité religieuse.

La Tariqa Mouridiya est l'une des plus grandes confréries au Sénégal, berceau d'un Islam soufi aux diverses confluences et aux liens communs ancestraux avec les écoles soufies du Maroc, qui ont rayonné sur l'ensemble du continent des siècles durant.

L'une de ces confréries est celle des Tijanes qui se distingue par sa présence dans presque l'ensemble des pays de l'Afrique de l'Ouest avec des millions d'adeptes.

Le Magal est considéré comme la plus grande manifestation religieuse du Continent. L'événement perpétue la profonde vénération et l'hommage rendu par les mourides pour le fondateur de la Tariqa, Ahmadou Bamba Mbacké, de son vrai nom Ahmad ibn Muhamad ibn Habib Allah.

Issu d'une lignée de marabouts, le saint patron de Touba, également connu sous le nom de Khadimou Rassoul (serviteur du Prophète), s'est démarqué par sa farouche opposition à l'occupation étrangère, ce qui lui avait valu l'éloignement de son pays en 1895 vers le Gabon (1895-1902) puis en Mauritanie (1903-1907). Le grand Magal de Touba est la commémoration de ce départ forcé du fondateur de la Tariqa.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :