Grèce: 18 nouveaux décès dus à des complications de la grippe

la grippe

Dix-huit autres personnes ont perdu la vie, la semaine dernière, en Grèce à cause de complications liées à la grippe, portant ainsi à 74 le nombre total de décès dus à des cas de grippe confirmés, a indiqué jeudi le Centre hellénique de contrôle et de prévention des maladies (HCDCP).

Parmi les victimes de la grippe, dont 49 hommes et 25 femmes, 64 ont été hospitalisées dans une unité de soins intensifs, a précisé le HCDCP. Selon la même source, 97,3 pc des cas confirmés (72 patients) étaient atteints du virus de type A et 2 pc de type B.

La semaine dernière (11-17 février), le nombre de cas de grippe confirmés par des tests de laboratoire s’élevait à 274 en Grèce, dont 264 cas ont été traités dans une unité de soins intensifs et 36 autres vaccinés contre le virus.

Le 14 février, le Centre grec d’épidémiologie (Keelpno) a indiqué que 17 personnes ont trouvé la mort en une semaine (6-10 février) à cause de la grippe A, portant à 56 le nombre des décès dus au virus depuis octobre 2018 dans le pays.

→ Lire aussi : France : la grippe hivernale fait 2.800 morts


En Grèce, la grippe reste à un niveau élevé, le type dominant étant celui de A (H1N1)”, selon le ministère de la Santé.

La grippe A “est actuellement dominante dans toute l’Europe” et atteint surtout les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies chroniques.

Le HCDCP a indiqué dernièrement que les consultations médicales pour les symptômes liés à la grippe ont fortement augmenté, entre le 21 et le 27 janvier, notamment dans les groupes d’âge de 0 à 4 ans et de 5 à 14 ans.

La grippe porcine (ou grippe A) est le nom commun utilisé pour le virus H1N1, maladie respiratoire qui se contracte au contact des porcs et se transmet ensuite d’homme à homme par inhalation.