Habib El Malki s’entretient à Bogotá avec le nouveau ministre colombien désigné des relations extérieures

Habib El Malki

Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, en visite à Bogotá pour représenter SM le Roi Mohammed VI à la cérémonie d’investiture du président colombien élu, Ivan Duque, a eu, lundi soir, des entretiens avec le nouveau ministre désigné des Relations extérieures du pays sud-américain, Carlos Holmes Trujillo.

Lors de cette rencontre, qui s’est déroulée en présence de l’Ambassadeur du Maroc en Colombie, Farida Loudaya, les deux parties ont salué l’excellence des relations entre la Colombie et le Maroc, réaffirmant la volonté des deux pays d’œuvrer au raffermissement de la coopération bilatérale. A cette occasion, El Malki a exprimé les sincères félicitations au nouveau gouvernement colombien ainsi que les vœux de succès à Trujillo dans ses missions à la tête de la diplomatie du pays sud-américain.

Il a également mis l’accent sur la volonté du Royaume de promouvoir les relations d’amitié et de coopération avec le nouveau gouvernement colombien, précisant que les deux pays partagent des valeurs communes, à savoir l’attachement à la démocratie, l’instauration de l’amitié et la paix entre les peuples et le respect de l’intégrité territoriale des États.

Le président de la Chambre des représentant a, dans ce sens, souligné l’importance qu’accorde le Royaume à la consolidation de ses relations avec les pays du sous-continent américain en général et la Colombie en particulier, soulignant la détermination du Maroc de renforcer la coopération avec ce pays et d’en élargir l’éventail selon une vision intégrée.

La célébration en 2019 du 40è anniversaire de l’instauration des relations diplomatiques maroco-colombiennes offre l’opportunité aux deux pays de promouvoir la coopération dans les domaines économique, commercial, culturel et parlementaire, a encore estimé El Malki.


→ Lire aussi : Habib El Malki: Un équilibre entre le travail législatif et le contrôle de l’action gouvernementale

Il a par ailleurs salué la position de la Colombie à l’égard du dossier de l’intégrité territoriale du Maroc, qui constitue une question “existentielle” pour le Royaume, faisant également part du soutien du Maroc à toutes les options que la Colombie estime efficientes à même de renforcer sa stabilité et assurer la prospérité du peuple colombien dans le cadre du respect de sa souveraineté.

Après s’être félicité de l’excellence du dialogue politique entre les deux pays et de la convergence de vues sur nombre de questions d’intérêt commun, le président de la Chambre des représentants a ajouté que le Maroc et la Colombie sont appelés à tirer profit de leurs énormes potentialités pour développer leur coopération dans de nouveaux domaines, tels que les énergies renouvelables, le tourisme, la pêche et l’agriculture.

Le Maroc est disposé à partager son expérience et son expertise avec la Colombie dans ces domaines, tout en tirant profit de l’expérience de ce pays dans d’autres secteurs. Il a, de même, souligné l’importance du rôle que peuvent jouer le Maroc et la Colombie pour l’intensification de la coopération sud-sud entre l’Afrique et l’Amérique du Sud, en raison des potentialités dont disposent les deux pays et de leur positions géostratégiques dans leurs continents respectifs.


Le Maroc peut constituer une porte d’entrée des marchandises colombiennes sur les marchés africains dans le cadre d’une coopération triangulaire, a encore ajouté El Malki. Pour sa part, le nouveau ministre colombien désigné des Relations extérieures s’est dit heureux d’accueillir El Malki, affirmant que la présence du président de la Chambre des représentants à Bogotá pour représenter SM le Roi à la cérémonie d’investiture de Duque revêt une importance particulière et témoigne de la profondeur des relations entre les deux pays.

Il s’est également félicité de l’excellence des relations entre Bogotá et Rabat, mettant l’accent sur la convergence de vues des deux pays sur plusieurs questions régionales et internationales d’intérêt commun ainsi que sur leur attachement aux valeurs universelles. Il a également souligné la volonté du gouvernement de son pays d’œuvrer à la consolidation de la coopération avec le Maroc dans tous les domaines, saluant le rôle que joue le Maroc en tant qu’acteur régional important dans le rapprochement du Monde arabe et de l’Afrique avec l’Amérique latine.

Holmes Trujillo a également fait part de la détermination de son pays à donner une nouvelle impulsion à la coopération bilatérale à l’occasion de la prochaine célébration du 40è anniversaire de l’établissement des relations bilatérales, ajoutant qu’il partage l’appel du Royaume pour l’instauration d’une coopération sud-sud entre l’Afrique et l’Amérique du Sud.