AccueilA LA UNEHeurts et incendies de voitures à Lyon après la liesse des fans de l’Algérie
Algérie

Heurts et incendies de voitures à Lyon après la liesse des fans de l’Algérie

Les scènes de joie des supporters de l’équipe de foot d’Algérie ont fait place dimanche soir à des heurts entre jeunes et forces de l’ordre à Lyon, où de nombreux véhicules ont été incendiés, a-t-on appris auprès de la préfecture et des pompiers.

Après minuit, la préfecture a fait état de “beaucoup” de jets de projectiles contre les forces de l’ordre, notamment à Lyon-centre, Vaulx-en-Velin et Vénissieux.

Les forces de l’ordre ont répliqué systématiquement par des tirs de grenades lacrymogènes“, a ajouté la préfecture.

Celle-ci n’était pas immédiatement en mesure de communiquer de chiffres sur d’éventuels blessés ou interpellations, mais une source policière a indiqué que le nombre d’arrestations était relativement faible sur le département.

A Lyon, un journaliste de l’AFP a vu, parmi le millier de fans de l’Algérie rassemblés dans le quartier de la Guillotière, certains jeunes lancer projectiles, bouteilles en verre et feux d’artifices sur les forces de l’ordre qui bloquaient un des ponts menant au centre-ville.

→ Lire aussi : France: un mort et des pillages après une victoire de l’Algérie en football

Après la dispersion de l’attroupement, les policiers déployés dans le centre ont joué au chat et à la souris jusque tard dans la nuit avec de petits groupes munis de divers projectiles, pétards et feux d’artifice.

De leur côté, les pompiers du Rhône avaient recensé peu avant 2H00 des dizaines de véhicules brûlés à Lyon-centre, ainsi que dans les villes voisines de Vaulx-en-Velin, Vénissieux, Bron ou Villeurbanne.

Ont également été dénombrés plus de cent feux divers (poubelles, barricades) sur la voie publique. A 2H00, ils avaient relevé un total de 147 interventions sur le département, comme c’est souvent le cas les soirs du 14 juillet.

Des centaines d’agents des forces de l’ordre avaient été mobilisés en vue d’éventuels débordements dimanche soir, le match de la CAN Algérie-Nigeria, coïncidant à Lyon avec le feu d’artifice tiré sur la butte de Fourvière.

Jeudi dernier, les rassemblements de supporters célébrant la victoire de l’Algérie en quart de finale avaient été ternis par des incidents jugés “inacceptables” par le gouvernement.

Avec AFP

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :