AccueilA LA UNEHôpital de campagne marocain à Gaza : Un staff médical spécialisé au chevet des blessés palestiniens
Hôpital de campagne marocain à Gaza : Un staff médical spécialisé au chevet des blessés palestiniens

Hôpital de campagne marocain à Gaza : Un staff médical spécialisé au chevet des blessés palestiniens

Déployé dans la région d'”Al-Zahra”, dans le sud de la Bande de Gaza, sur Hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, l’hôpital médico-chirurgical de campagne des Forces Armées Royales (FAR) où d’inlassables équipes médicales de différentes spécialités oeuvrent à panser les blessures des Palestiniens, tous âges et catégories confondus, connait une affluence soutenue.

En effet, cette zone d'”Al-Zahra” qui vivait la douleur, la tristesse et la quiétude, est devenue désormais une destination pour les habitants de Gaza, venus bénéficier des prestations médicales et des consultations fournies par l’hôpital marocain quelque soit la nature de leurs besoins et leurs souffrances engendrées par le blocus israélien.

Ces équipes médico-chirurgicales de différentes spécialités, qui font preuve d’un sens élevé d’engagement, d’abnégation et de professionnalisme, oeuvrent sans relâche pendant de longues heures à panser les blessures des habitants de Gaza victimes de l’agression israélienne continue lors des “marches du retour”.

En dépit de la fréquence des visiteurs, ces équipes veillent à répondre à la moindre question des patients et des blessés. Leur unique souci est de satisfaire les besoins des visiteurs de l’hôpital et de leur remettre les médicaments nécessaires, tout en leur permettant de bénéficier des consultations et analyses médicales en un temps record.

Malgré la fatigue sentie parfois, ces équipes médicales et paramédicales veillent également à rassurer les autres patients dans la salle d’attente que tout cas médical sera traité séparément.

Chaque matin, “l’espoir devient réalité”, confie à l’envoyé spécial de la MAP à Gaza, le septuagénaire Salama Abou Amer qui souffrait depuis deux ans d’une douleur au pied gauche, soulignant les souffrances des habitants de la Bande sous le siège imposé par l’occupant israélien et “la tristesse et la douleur” qu’endurent les Gazaouis dans leur quête de médicaments et de services médicaux inaccessibles.

Et d’ajouter que “nous étions informés au sujet de l’initiative du Maroc frère de déployer cet hôpital et de l’expérience, la compétence et le savoir-faire des médecins marocains. C’est ainsi que je suis venu profiter de cette opportunité qui était impossible dans le passé, mais devenue réalité grâce à nos frères marocains qui ont toujours fait preuve de leur constante solidarité avec le peuple palestinien, à chaque fois que l’occasion se présente (…) Nos remerciements au Maroc frère et aux généreux marocains”.

Chaque matin avant l’ouverture de l’hôpital aux visiteurs, les médecins et les infirmiers veillent à prendre leur disposition et s’assurer des moindres détails avant de commencer à accueillir les cas urgents, et fournir les prestations médicales et les consultations nécessaires.

Dans une déclaration à la MAP, Mustapha Rafai, spécialiste en médecine des catastrophes a indiqué que “les blessés que nous recevons souffrent généralement de fractures maltraitées et de blessures profondes dans différentes parties du corps, que nous examinons d’abord avant de fournir au patient les soins et les médicaments nécessaires”.

A l’entrée de l’hôpital, dans une grande tente aménagée en “salle d’attente”, Oum Yasser attendait son tour pour présenter à un pédiatre son fils, Zayed, qui souffre de douleur au niveau de la tête. Une fois devant “Al Hakim” (le médecin), elle n’a pas caché sa joie après que le spécialiste l’ait rassurée sur l’état de son fils après l’avoir examiné et lui avoir remis les médicaments appropriés.

De son côté, Abou Sayah a salué “la qualité” des services médicaux fournis par l’hôpital, soulignant que cette initiative “a redonner espoir aux populations de Gaza, et allégé leur souffrances”.

Il n’a pas manqué de mettre en avant “l’estime et le respect que portent les Palestiniens aux Marocains, Roi, gouvernement et peuple pour cette initiative humanitaire solidaire”.

Pour leur part, les différents patients et blessés ayant visité cet hôpital de campagne marocain ont exprimé leur satisfaction à la sortie des divers services après avoir bénéficié des consultations, des analyses et des examens médicaux nécessaires, outre les médicaments appropriés.

>>Lire aussi : L’hôpital de campagne marocain à Gaza prêt à accueillir les patients

Au service d’orthopédie, Mohamed Ben Chekroun chirurgien orthopédiste qui échangeait avec un jeune, souffrant d’une fracture à la jambe droite causée par l’armée d’occupation israélienne lors de la marche du retour, a déclaré vouloir à chaque fois que l’occasion se présente alléger la souffrance des patients, en conversant avec eux une fois en arabe classique et d’autre en dialecte marocain, le but étant de les rassurer.

Tous les médecins et chirurgiens auxquels l’envoyé de la MAP a rendu visite sont tout sourire en dépit de la fatigue apparente sur leurs visages.

Reflétant cet état d’esprit, Tarik Bakkali, spécialiste de la chirurgie cardiovasculaire a souligné que “nous sommes dans une mission humanitaire et nous servons avec une grande fierté nos frères palestiniens”, notant que contribuer à alléger la souffrance de “nos frères palestiniens qui vivent sous le blocus” procure de l’énergie et de la force qui “nous stimulent pour travailler dans toutes les conditions aussi difficiles soient-elles”.

Abondant dans le même sens, le colonel Ahmed Bounaïm, médecin-chef de l’hôpital de campagne médico-chirurgical de Gaza, a affirmé que l’ensemble des staffs médicaux accomplissent au mieux leur travail et veillent à dispenser des prestations médicales de qualité au profit des blessés, patients et cas critiques dans toutes les spécialités et selon les besoins.

Le staff médico-chirurgical s’acquitte pleinement du rôle qui lui échoit pour satisfaire tous les besoins des patients en termes de diagnostics, examens et médicaments, a-t-il ajouté, notant que l’objectif est d’assurer le succès à cette mission humanitaire à tous les niveaux en application des hautes instructions royales.

“Depuis le début de cette opération, l’hôpital de campagne médico-chirurgical de Gaza qui accueille près de 300 blessés et patients quotidiennement a effectué 450 interventions avec une moyenne de deux à trois interventions chirurgicales par jours selon les cas”, a-t-il dit.

L’abnégation, l’altruisme et les prestations médicales de qualité sont les mots d’ordre du staff médical relevant de cette mission, a conclu le colonel Ahmed Bounaïm.

L’hôpital de campagne médico-chirurgical marocain dans la bande de Gaza offre aux populations gazaouis des consultations dans différentes spécialités, notamment en médecine générale, médecine dentaire, médecine d’urgence, cardiologie, ophtalmologie, ORL, gynécologie-obstétrique, traumatologie, pédiatrie et radiologie.

D’une capacité d’accueil de 60 lits, cet hôpital comprend un bloc opératoire, un laboratoire d’analyses médicales, une unité radiologie-échographie, des unités de soins spécialisés, un cabinet dentaire et une pharmacie.

Le staff médical de cette structure hospitalière se compose de 97 éléments, dont 13 médecins et 21 infirmiers de différentes spécialités.

L’ensemble des aides humanitaires marocaines ont été acheminées, le 9 juin courant, à Gaza par 12 grands camions en provenance de la base aéroportuaire de l’Est du Caire à travers le poste frontalier de Rafah.

Cette initiative, qui se déroule en coordination avec les autorités égyptiennes et palestiniennes, reflète l’élan de solidarité du Royaume du Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi, avec les pays frères et amis et le soutien concret et effectif du Royaume au peuple palestinien et à sa cause juste.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :