“Il est fondamental de maintenir l’ouverture” du commerce mondial

OMC

L’Organisation mondiale du Commerce (OMC) a jugé “fondamental de maintenir l’ouverture du commerce” dans le contexte de la crise liée à la COVID-19 pour atteindre les Objectifs de développement durables (ODD) et assurer la reprise économique.

Dans un rapport présenté au Forum politique de haut niveau des Nations Unies (FPHN, 7 au 16 juillet), le Secrétariat de l’OMC “souligne que les politiques commerciale, budgétaire et monétaire sont essentielles pour soutenir le développement durable au niveau mondial et pour atteindre les ODD des Nations Unies”.

Selon le rapport, “dans le contexte de la crise liée à la COVID-19, il sera fondamental de maintenir l’ouverture du commerce et de favoriser un environnement économique favorable pour stimuler les investissements renouvelés nécessaires à la réalisation des ODD”.

Le thème du FPHN 2020 se tiendra sous les auspices du Conseil économique et social des Nations Unies . Les participants examineront les progrès réalisés sur les ODD à la lumière de l’impact de la pandémie de COVID-19. Ils réfléchiront également à la manière dont la communauté internationale peut répondre à la crise de manière à accélérer les progrès vers la réalisation des ODD, précise l’OMC.

L’OMC fait un rapport chaque année au FPHN sur ses efforts pour atteindre des objectifs commerciaux spécifiques dans les ODD.


“Le rapport de l’OMC au FPHN de cette année souligne que le système commercial multilatéral a contribué de manière significative au développement économique sans précédent au cours des dernières décennies. Une plus grande certitude sur les politiques commerciales a créé la prévisibilité, offrant les conditions d’une planification et d’un investissement à long terme”, indique un communiqué de l’OMC.

Cependant, “une augmentation des mesures restrictives pour le commerce depuis 2019 – en particulier entre les principales économies – et la suspension des activités de l’Organe d’appel de l’OMC ont créé de nouveaux défis pour le système commercial multilatéral”, fait observer l’institution internationale.

En outre, la crise du COVID-19 a un impact majeur sur l’offre et la demande mondiales, entraînant des perturbations dans les chaînes d’approvisionnement mondiales pour les biens et les services, poursuit le rapport.

En cette période de crise, “le système commercial multilatéral devient d’autant plus important, offrant un forum pour une réponse coordonnée à la pandémie de COVID-19”, indique le rapport.


Le document résume les derniers progrès des négociations commerciales multilatérales de l’OMC, soulignant que les pourparlers sur la réduction des subventions nuisibles à la pêche jouent un rôle important dans la progression des objectifs de développement durable des pays en développement et dans la réalisation d’un objectif clé de l’ODD.