A LA UNE

Immigration: 38 Subsahariens secourus au large de la Tunisie

Quelque 38 migrants illégaux de diverses nationalités africaines ont été secourus au large de la Tunisie, a annoncé jeudi le ministère tunisien de la Défense.

Dans un communiqué, le ministère a précisé qu’une unité maritime de l’armée avait réussi dans l’après-midi de mercredi à secourir ces migrants alors qu’ils tentaient de franchir les eaux territoriales tunisiennes vers l’Europe.

Ces migrants clandestins se trouvaient à bord d’une embarcation sur le point de couler au nord-est de l’île de Kerkennah, dans la province de Sfax (sud-est tunisien) avant d’être sauvés, à environ 60 kilomètres dans les eaux territoriales tunisiennes.

→ Lire aussi : COVID-19: L’OIM FACILITE LE RETOUR VOLONTAIRE DE 1.100 MIGRANTS SUBSAHARIENS BLOQUÉS EN ALGÉRIE

Ces personnes dont six femmes, sont âgées de 20 à 35 ans, a ajouté la même source, relevant que l’opération de sauvetage s’est déroulée dans le cadre d’une coordination entre le Centre de recherche et de sauvetage de Tunis relevant de la marine tunisienne et le Centre de secours de Rome.

Ces immigrés ont été transférés au port de pêche de la ville de Sfax, avant d’être remis aux unités de la Garde nationale tunisienne pour parachèvement des procédures légales et juridiques, a indiqué le ministère tunisien de la Défense.

Les tentatives d’immigration clandestine vers l’Italie depuis les côtes tunisiennes, longues de 1.300 km, ne cessent de s’amplifier, notamment avec la crise liée à la pandémie de nouveau coronavirus.

L’île de Lampedusa est la destination la plus prisée par ces clandestins, étant le point le plus proche de la côte tunisienne à environ 80 km.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page