INDH à Fquih Ben Saleh : réalisation de sept projets en faveur des communes rurales

INDH à Fquih Ben Saleh : réalisation de sept projets en faveur des communes rurales

Sept projets en faveur de la réduction des disparités sociales dans le monde rural, inscrits dans le cadre de l'Initiative nationale de développement humain (INDH), ont été réalisés depuis le début de l'année dans des communes rurales relevant de la province de Fquih Ben Saleh pour un coût de 7.792.451 dirhams, au profit de 13.400 bénéficiaires, selon un bilan fourni à la MAP par la Division de l'action sociale à la province de Fquih Ben Saleh.

Les communes bénéficiaires desdits projets sont Sidi Aissa Ben Ali, Khalfia, Ouled Nasser, Ouled Zemam, Beni Oukil, Had Boumoussa et Lguerifate. La mise à niveau des infrastructures occupe le haut du tableau avec trois projets, en faveur d'une population de 7.500 habitants réalisés pour un coût de 5.628.867 dirhams.

En détails, il s'agit de la construction d'une route dans la commune rurale Oueld Zemam, 3.452.462 dirhams, en faveur de 5.000 bénéficiaires, l'alimentation en eau potable de 1.000 ruraux dans la commune de Had Boumoussa, pour un coût de 181.972 dirhams ainsi que la construction d'une route dans la commune Lguerifate sur une longueur de 1,7 kilomètres, ayant nécessité une enveloppe de 994.432 dirhams.

→ Lire aussi : La 3ème phase de l’INDH place l’enfance et les jeunes au centre de ses objectifs

Dans le secteur de la santé, la même source fait état de trois projets ayant ciblé pas moins de 5.500 bénéficiaires, pour un coût de 1.644.651 dirhams. Il s'agit de l'extension au profit de 1500 habitants d'un centre de santé à Ouled Nasser qui a coûté 638.289 dirhams, la construction d'un autre centre pour une population de 2.000 personnes dans la commune Ouled Zemam (831.555 dirhams) ainsi que le réaménagement et l'équipement de trois autres centres de santé dans les communes rurales Beni Oukil, Khalfia et Ouled Zemam, pour un coût de 174.806 dirhams, en faveur de 2.000 bénéficiaires.

Dans le domaine de l'éducation, il a été procédé à la construction de classes dans les communes de Sidi Aissa Ben Ali et Khalfia. Coût de cette opération en faveur de 400 élèves : 518.932 dirhams.

Conformément à la philosophie de l'INDH, les projets réalisés visent à diversifier la programmation sportive et culturelle dans la province de Fquih Ben Saleh, promouvoir les activités génératrices de revenu, lutter contre les fragilités et les disparités sociales, améliorer les prestations sociales et de santé, lutter contre le décrochage scolaire dans le monde rural surtout pour les filles, ou encore désenclaver certaines zones dans la province en améliorant la mobilité des populations locales.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :