A LA UNECulture

Inscription de 97 sites et éléments culturels sur les listes de l’ICESCO du patrimoine dans le monde islamique

Le Comité du patrimoine dans le monde islamique a décidé, lors de sa 9ème session ordinaire tenue sur invitation de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO), d’inscrire 97 nouveaux sites historiques et éléments culturels, dont 58 sur la Liste finale du patrimoine dans le monde islamique, et 39 autres sur la Liste indicative.

Il a cependant reporté l’inscription de 6 sites, en s’adressant aux États qui les abritent pour qu’ils complètent les dossiers soumis à leur égard. Ainsi, le nombre total des inscriptions sur la Liste du patrimoine dans le monde islamique a atteint environ 320 sites historiques et éléments culturels.

Ont pris part à la réunion, tenue mardi 29 juin 2021, les représentants des États membres suivants du Comité : Koweït ; Irak ; Mauritanie ; Pakistan ; Indonésie ; Ouzbékistan ; Cameroun ; Côte d’Ivoire et Nigéria.

Dans son allocution lors de cette réunion, Dr Mohamed Zine El Abidine, Chef du Secteur de la Culture et de la Communication à l’ICESCO, a rappelé l’importance du rôle du Comité du patrimoine dans le monde islamique dans la protection des monuments historiques, civilisationnels et naturels, ainsi que des éléments culturels dans les pays du monde islamique. Il a souligné le souci de Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’ICESCO, pour que l’Organisation mette tout en œuvre afin de préserver le patrimoine du monde islamique et en promouvoir la valorisation et la présence aux niveaux régional et international, de même que le suivi incessant par le Directeur général des actions menées par le Secteur de la Culture à cet égard.

→ Lire aussi : L’Égypte accueillera la Conférence générale de l’ICESCO en décembre 2021

Le Comité a décidé d’adopter le rapport du Secrétariat général sur la mise en œuvre des décisions et recommandations de la 3ème réunion extraordinaire, tenue le 10 décembre 2020, et former deux commissions d’experts accrédités auprès dudit Comité, sous la supervision du Centre du patrimoine à l’ICESCO. Le but est d’examiner l’amélioration des formulaires et critères d’inscription sur les listes de l’ICESCO du patrimoine matériel et immatériel, à condition que le Secrétariat général du Comité sélectionne les membres de ces deux commissions à partir de la Commission scientifique.

À l’issue de ses travaux, le Comité a émis une série de recommandations, dans lesquelles il a appelé les États membres à fournir au Centre du patrimoine dans le monde islamique les données relatives aux impacts et répercussions de la pandémie de COVID-19 sur les sites patrimoniaux, les musées et leur personnel, à soutenir le Centre et à contribuer techniquement et scientifiquement à la réalisation de l’Encyclopédie du patrimoine matériel du Prophète Muhammad (paix et salut soient sur lui).

Les recommandations ont aussi salué les efforts déployés par le Centre de l’ICESCO du patrimoine dans le monde islamique pour préserver le patrimoine, notamment à travers des activités, sessions de formation, programmes et accords internationaux conclus avec les parties compétentes et intéressées par les divers domaines du patrimoine dans le monde. Le Comité a par ailleurs appelé les États membres à soumettre davantage de dossiers des sites du patrimoine et éléments du patrimoine immatériel pour inscription sur la Liste du patrimoine dans le monde islamique, et a exhorté les organisations internationales et tous les pays du monde à se joindre à l’appel de l’ICESCO et du Comité à éviter toute atteinte intentionnelle et non intentionnelle aux sites patrimoniaux et aux musées en situation de conflit armé, étant donné que ce patrimoine appartient à l’humanité tout entière.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page