A LA UNECulture

“Into the Blue” d’Antoneta Kusijanovic trôné au 16e Festival du court métrage méditerranéen

La production serbo-croate de la réalisatrice croate Antoneta Alamat Kusijanovic a remporté, samedi à Tanger, le Grand Prix du 16e Festival du court métrage méditerranéen, placé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI.

Le film de 22 minutes a été récompensé pour sa “fidélité dans la présentation de l’amour adolescent, et sa maîtrise de la mise en scène et des techniques de narration”, a souligné la présidente du jury du festival, Tala Hadia.

Le film raconte l’histoire de Julija, une adolescente de 13 ans, et sa mère qui fuient le foyer familial pour trouver refuge sur un île idyllique. Émotionnellement marquée, Julija essaie de renouer avec sa meilleure amie, Ana, mais celle-ci tombe amoureuse d’un garçon, et Julija n’est plus une priorité pour elle.

Le prix du 1er rôle féminin est revenu à l’actrice chypriote, Chrysa Platsatoura pour son rôle dans le film Aria qui relate la galère d’une jeune fille de 17 ans chargée par son père de garder une fillette chinoise qui ne parle pas sa langue.

→ Lire aussi : Le Festival international du cinéma et de la mer de Mirleft rend hommage à Ahmed Badir et à Fadila Benmoussa

L’acteur algérien, Milou Berra a été primé du 1er rôle masculin pour son rôle dans Un jour de mariage, alors que le pris du meilleur scénario a été remporté par Rakan Mayasi pour le film libanais, Bonboné.

Le prix de la meilleure réalisation est revenu à la cinéaste française, Camille Lugan pour son film La Persistante. Le film marocain, Jour d’Automne, de son réalisateur Imad Badi, a, quant à lui, décroché le prix spécial du jury, qui a également eu une mention spéciale pour le film égyptien Quinze, réalisé par Sameh Alaa.

“Les films en compétition ont été d’une très très haute qualité”, s’est réjouie la présidente du Jury, Tala Hadid, dans une déclaration à la MAP. Les concurrents ont brillé non seulement au niveau de la production, mais aussi par rapport à la diversité des sujets traités et au jeune âge des réalisateurs, a-t-elle ajouté.

La 16e édition du Festival du court métrage méditerranéen a vu la participation de 44 films représentant quelque 18 pays du pourtour méditerranéen.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page