Iran : Trump annonce l’envoi de 1.500 soldats au Moyen Orient

Iran : Trump annonce l’envoi de 1.500 soldats au Moyen Orient

Le président américain Donald Trump a annoncé vendredi l'envoi de 1.500 soldats supplémentaires au Moyen Orient sur fond de tensions avec l’Iran.

"Nous allons envoyer un nombre relativement faible de troupes, pour la plupart préventives, et certaines personnes très talentueuses se rendent au Moyen-Orient en ce moment", a déclaré le président Trump à la presse avant son départ de la Maison Blanche à destination du Japon où il effectue une visite d’Etat.

Selon une note de notification envoyée plus tôt dans la journée par l’administration américaine au Congrès, ces troupes, qui seront déployées au cours des prochaines semaines, auront un rôle de "protection" et de "nature défensive".

→ Lire aussi : Trump menace le régime iranien

Le Locataire de la Maison Blanche a accepté l’envoi de forces additionnelles au Moyen Orient après une réunion jeudi avec le ministre par intérim de la Défense, Patrick Shanahan, et le Chef d’état-major, le général Joseph Dunford.

La veille, le chef du Pentagone avait indiqué que les Etats-Unis envisagent d'envoyer des troupes supplémentaires au Moyen-Orient pour "renforcer la protection des effectifs" face à la montée des tensions avec l'Iran.

Au début du mois de mai, les États-Unis ont accéléré le déploiement d'un porte-avions au Moyen-Orient et envoyé quatre bombardiers B-52 dans la région. Le Pentagone a également décidé de déplacer une batterie de missiles de défense aérienne Patriot dans un pays non divulgué de la région.

L'administration Trump a évacué du personnel non essentiel d’Irak, au milieu de menaces non précisées qui seraient liées, indique-t-on, à des milices soutenues par l’Iran dans le pays.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :