A LA UNEMonde

Jihane Sadate, l’indéniable témoin d’un demi-siècle de l’Histoire de l’Égypte tire sa révérence

« La présidence de la République pleure avec une immense tristesse Jihane Sadate, épouse du feu président Anouar Sadate, héros de la guerre et de la paix“, souligne un communiqué officiel annonçant le décès de la veuve du président égyptien, assassiné le 6 octobre 1981, à l’âge de 63 ans par des islamistes sous les yeux de son épouse.

Grande personnalité publique à la prestance inégalable, l’ancienne première dame était un modèle pour les femmes égyptiennes.

Née au Caire le 29 août 1933 d’une mère anglaise chrétienne et d’un père égyptien musulman, Jihane Sadate, née Raouf était universitaire puis diplomate avant de s’investir dans les œuvres caritatives et particulièrement dans la cause des femmes dont elle a aidé à améliorer les conditions. Depuis plusieurs années, elle enseignait à l’université du Maryland aux Etats-Unis. Elle a été la seconde épouse du président Sadate qu’elle a épousé en 1949.

Sur décision du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, elle sera décorée de l’ordre de l’intégrité, à titre posthume.

Décédée à l’âge de 87 ans, la défunte était dans un état critique qui a nécessité son hospitalisation depuis plusieurs semaines. Le peuple égyptien gardera d’elle l’mage d’une grande Dame à la noblesse innée.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page