A LA UNESociété

Joe Biden adresse ses vœux aux musulmans à l’occasion du mois de Ramadan

Le président américain, Joe Biden, a adressé, lundi, ses meilleurs vœux à la communauté musulmane aux Etats-Unis et dans le monde à l’occasion de l’avènement du mois de Ramadan.

« Nous adressons, Jill et moi, nos salutations les plus chaleureuses et nos meilleurs vœux aux communautés musulmanes aux États-Unis et dans le monde. Ramadan Kareem », indique un communiqué diffusé par la Maison Blanche au nom du président américain et de son épouse.

Le mois sacré débute mardi pour les musulmans des Etats-Unis, ont annoncé différentes associations et instances représentatives des musulmans d’Amérique.

« Les Américains musulmans ont enrichi notre pays depuis sa fondation. Ils sont aussi divers et dynamiques que l’Amérique qu’ils ont contribué à construire », a souligné M. Biden. « Aujourd’hui, les musulmans sont à la tête de nos efforts de lutte contre le COVID-19, jouant un rôle de pionnier dans le développement de vaccins et servant de travailleurs de la santé en première ligne. Ils créent des emplois en tant qu’entrepreneurs et propriétaires d’entreprises, risquent leur vie en tant que premiers intervenants, enseignent dans nos écoles, servent en tant que fonctionnaires dévoués dans tout le pays et jouent un rôle de premier plan dans notre lutte permanente pour l’équité raciale et la justice sociale », a relevé le locataire de la Maison Blanche.

Il a saisi cette occasion pour rappeler que les Américains musulmans « continuent d’être la cible d’harcèlement, de sectarisme et de crimes haineux », affirmant que ces attaques sont « inacceptables » et qu’elles « doivent cesser ». « Personne en Amérique ne devrait jamais vivre dans la crainte d’exprimer sa foi. Et mon administration travaillera sans relâche pour protéger les droits et la sécurité de tous », a-t-il martelé. Les Etats-Unis comptent environ sept millions de musulmans, la plupart vivant dans les Etats du Nord-Est et du Midwest. Les Arabes, les Pakistanais et d’autres nationalités de l’Asie du Sud forment la plus grande partie de la population musulmane d’origine étrangère du pays alors qu’un peu plus du tiers des musulmans d’Amérique (35%) sont nés sur le territoire américain.

Avec les progrès de la vaccination ant-Covid-19, beaucoup de musulmans du pays espèrent renouer avec une partie des traditions du mois sacré tout en maintenant les précautions nécessaires compte tenu des risques de contamination encore persistants. Dans de nombreux Etats, les mosquées, à l’instar des autres lieux de culte, ont rouvert leurs portes aux fidèles pour les prières, avec une assistance encore limitée, après une longue période de fermeture dans le cadre des restrictions liées au confinement.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page