Journée nationale de l’architecte: l’occasion de créer un Ordre maghrébin des architectes

Journée nationale de l’architecte: l’occasion de créer un Ordre maghrébin des architectes

La 33ème Journée nationale de l'architecte est l'occasion de progresser vers la création, pour la première fois, d'un Ordre maghrébin des architectes, a affirmé lundi à Salé le chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani.

"Cette journée est l'occasion de créer pour la première fois un ordre maghrébin des architectes, l'une des initiatives lancées au niveau populaire et civil sur la voie de la construction de l'Union maghrébine", a-t-il déclaré à la presse au terme d'une cérémonie à l'occasion de cette Journée. Il a également mis en avant le rôle de premier plan de l'architecte dans la préservation du patrimoine national, mais surtout dans la mise en valeur de l'authenticité architecturale du Royaume et, en général, son apport appréciable à l’œuvre de développement à tous les niveaux. Le ministre de l'Aménagement du territoire national, de l'urbanisme, de l'habitat et de la politique de la ville, Abdelahad Fassi Fihri, a de son côté souligné la place prépondérante des architectes dans le développement économique et social du Maroc et particulièrement leur rôle dans la promotion de la profession et la préservation de l'identité marocaine.

"C'est aussi l'occasion de discuter de la complémentarité entre les mondes rural et urbain et de se féliciter du rôle que jouent l'architecte et l'ordre national des architectes", a fait savoir M. Fassi Fihri. Dans une déclaration à la MAP, le président du Conseil national de l'Ordre national des architectes, Nekmouche Azdine Ahmed, a indiqué que la commémoration de la Journée de l’architecte s’inscrit dans le cadre de la célébration du 33ème anniversaire du discours de feu SM Hassan II devant le corps des Architectes, en application des directives contenues dans le message royal aux participants à la Journée nationale de l’architecte en 2006, dans lequel le Souverain avait souligné la nécessité de préserver le patrimoine architectural et urbanistique national.

→ Lire aussi : De l’exercice de la profession d’architecte au Maroc

"Le rôle de l'architecte est non seulement de bâtir et de construire, mais aussi de contribuer au développement de son pays", a-souligné M. Nekmouche qui a mis en évidence la richesse du patrimoine immatériel et des moyens économiques dans dans le monde rural.

Au terme de cette journée, il a été procédé à la signature de trois conventions. Il s'agit d'une convention de partenariat entre le ministère de l’Énergie, des mines et du développement durable et le Conseil national de l'ordre des architectes du Maroc portant sur la promotion du confort thermique et de l'efficacité énergétique dans le secteur du bâtiment. La deuxième convention de partenariat a été signée entre le ministère de l'Aménagement du territoire national, de l'urbanisme, de l'habitat et de la politique de la ville et le conseil national de l'ordre des architectes, alors que la troisième a été conclue entre l'ordre des architectes du Maroc et Cobaty International, une fédération regroupant diverses professions actives dans des domaines en lien avec l'urbanisme et l'environnement.

La 33ème Journée nationale de l'architecte est initiée par le Conseil national de l’Ordre des architectes et le ministère de l'Aménagement du territoire national, de l'urbanisme, de l'habitat et de la politique de la ville sous le thème "l’architecte acteur majeur dans le développement durable et l’harmonisation des territoires urbains et ruraux". Cette célébration offre l'opportunité d'animer le débat et d'intensifier le partage autour des thématiques ayant trait à l’architecture au Maroc, aux défis de la durabilité dans la production architecturale marocaine et au rôle citoyen de l’architecte.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :