Kim Jong Un exprime sa volonté de tenir un troisième sommet avec Donald Trump

Kim Jong Un exprime sa volonté de tenir un troisième sommet avec Donald Trump

Le dirigeant nord-coréen, Kim Jong Un, a exprimé sa volonté de tenir un troisième sommet avec le président américain Donald Trump, appelant Washington à conclure un accord "juste" et "mutuellement acceptable", ont rapporté samedi des médias officiels nord-coréens.

Kim Jong Un, qui s’exprimait lors de la réunion de la 14ème Assemblée populaire suprême tenue vendredi, a également indiqué que ses relations avec Donald Trump sont excellentes et qu'il attendrait jusqu'à la fin de l'année pour que les Etats-Unis prennent une décision courageuse, a rapporté l’agence de presse officielle nord-coréenne, KCNA.

"Si les Etats-Unis proposent de tenir un troisième sommet avec une bonne attitude et une bonne méthode, nous avons la volonté de le faire une fois de plus", a déclaré le dirigeant nord-coréen, ajoutant qu’il n’hésitera pas à signer un accord "s'il est rédigé d'une manière qui réponde aux intérêts de la République populaire démocratique de Corée et des États-Unis, et qui soit juste et mutuellement acceptable".

Il a également souligné que la Corée du Nord ne s'en tiendra pas aux sommets américains pour alléger les sanctions, mais attendra avec patience la fin de l'année pour une décision courageuse de la part de Washington, fixant ainsi un délai effectif pour un changement des exigences américaines en matière de négociations de dénucléarisation.

Kim Jong Un et Donald Trump se sont rencontrés pour la première fois à Singapour en juin dernier et ont convenu d'achever la dénucléarisation de la péninsule coréenne en échange des garanties de sécurité prises par Washington. Les pourparlers sur la dénucléarisation ont toutefois été bloqués depuis la fin du deuxième sommet à Hanoï tenu fin février.

Le sommet de Hanoï s'est soldé par un échec alors que les deux parties ne sont pas parvenues à un terrain d'entente sur la dénucléarisation de Pyongyang à l'allègement des sanctions par Washington.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :