La 16ème édition du Festival International des Nomades se déroulera du 4 au 6 Avril 2019 à M’hamid El Ghizlane

Ayant pour mot-clés CONNAITRE, DECOUVRIR, PARTAGER, cette édition présentera plusieurs manifestations artistiques, culturelles et traditionnelles telles que les arts de la scène, des ateliers et expositions, course de dromadaires et hockey sur sable, et ce tout-au-long d’un programme soigneusement orchestré.

Selon Noureddine Bougrab, Directeur du Festival, l’essence de cette 16ème édition est de : « Mettre en valeur le patrimoine des Nomades du Sahara,  renouveler chaque année d’inoubliables moments d’émotion, mais aussi inviter les voyageurs du Maroc et du monde entier à découvrir l’oasis de M’hamid El Ghizlane et son magnifique désert. L’édition 2019 relève à nouveau le défi : ensemble nous faisons revivre, aux portes du désert, un carrefour chargé d’histoire pour en faire une oasis de paix capable d’accueillir tous les rêves et tous les espoirs. »

Plus de quinze concerts émailleront les soirées dont celui de Mehdi Nassouli, jeune surdoué qui a côtoyé les plus grands mâalems du Maroc, et considéré comme la relève de la tradition gnaouie, Cheick Tidiane Seck, virtuose du clavier qui jongle entre jazz et musique africaine et enflamme les scènes parisiennes et maliennes. Quant à la musicienne-interprète algérienne Hasna El Bécharia, à la voix grave et paisible, elle jouera de la musique gnawa que traditionnellement seuls les hommes sont habilités à pratiquer. D’autres artistes de renom comme Nouamane Lahlou, vedette de la chanson marocaine contemporaine, Takrist Nakal et Abdallah Oumbadougou légende de la musique touareg qui fait son retour à la scène après de nombreuses années d’absence, Mariaa Siga talentueuse compositrice et interprète sénégalaise, Nabil et  Manou Othmani dignes héritiers du regretté Baly Othmani, Benkadi Trio percussionnistes endiablés du Burkina Faso, le Ballet Liziba aux rythmes fougueux du Congo, Mallal chanteur Amazigh engagé, Manina avec sa poésie et son chant sahraoui-berbère, Oulad M’hamid groupes locaux en résidence (Jeunes Nomades, Génération Taragalt, Ajial) et plus encore… raviront nos sens durant ces trois jours. La volonté du festival est de mettre à l’honneur des artistes internationaux et marocains prestigieux et faire également découvrir des artistes en devenir.

L’événement est soutenu par le Conseil Provincial de Zagora, le Ministère de la Culture, le Conseil Régional Drâa-Tafilalet, l’Office National Marocain du Tourisme, la Fondation Orange, la Fondation Banque Populaire, la Poste Maroc, Tuifly, 2M, SNRT, Hit Radio, BeurFM, et bien d’autres partenaires.

Le nombre de visiteurs attendus à cette 16ème édition du Festival International des Nomades est estimé à quelques 24 000 au moins.


A souligner que depuis son lancement, ce festival culturel international a connu le passage de plus de 2500 intervenants et enregistre chaque année la participation d’une moyenne de 20 000 visiteurs marocains et étrangers, contribuant ainsi à l’essor économique de la région.