La CNDP et Facebook se penchent sur le dispositif de protection des données

Facebook

L’entreprise Facebook a proposé la mise en place du dispositif “Data Protection Authority Casework” en vue de fournir une assistance spécialisée et spécifique aux autorités chargées de la protection des données, indique vendredi un communiqué de la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP).

En réponse aux réclamations de la CNDP, l’entreprise propriétaire des réseaux sociaux Facebook, Instagram et WhatsApp prévoit la mise en place de ce nouveau dispositif qui permettra de traiter de façon efficace les plaintes adressées à la CNDP et qui sont liées à l’atteinte à la vie privée, à l’image ou à l’éthique, à l’usurpation d’identité, au droit à l’oubli, à la géolocalisation et au profilage par les réseaux sociaux de l’entreprise Facebook, souligne le communiqué suite à une séance de travail téléphonique entre le président de la CNDP, Omar Seghrouchni, en compagnie d’experts de la Commission, et des représentants du géant Facebook.

→ Lire aussi : Mark Zuckerberg rejette les appels au démantèlement de Facebook

Un échange avec des experts juridiques de l’entreprise Facebook est également prévu afin de clarifier les positions sur le concept de la collecte de données à caractère personnel et de s’assurer que les data centers hébergeant les données des citoyens et résidents au Maroc, aussi bien celles collectées auprès d’eux, avec leurs consentements, que celles générées par leurs usages, soient localisés dans des pays considérés par la CNDP comme adéquats en termes de protection des données à caractère personnel, apprend-on de même source.

Afin de préparer cette réunion, la CNDP transmettra à l’entreprise Facebook une note explicative de sa position, poursuit le document. Par ailleurs, ajoute la CNDP, les deux parties ont échangé sur d’autres points d’intérêts communs, précisant que la prochaine réunion de suivi se tiendra au plus tard, lors de la 3ème semaine du mois de juillet 2019.