ban600

La DGSN fête le 62ème anniversaire de sa création avec une parade exceptionnelle et un engagement renouvelé

La DGSN fête le 62ème anniversaire de sa création avec une parade exceptionnelle et un engagement renouvelé

La Direction Générale de la Sureté Nationale (DGSN) , créée le 16 mai 1956 par Feu le Roi Mohammed V, au lendemain de la Libération du Maroc, a célébré comme chaque année, son 62ème anniversaire à l’IRP ( Institut Royal de Police) à Kénitra. Dans une ambiance de communion, où l’émotion s’est jointe au partage, le corps de la police nationale – et le peuple marocain – ont pris part à une cérémonie haute en couleurs et forte en symboles à la quelle ont participé, outre M. Abdellatif  Hammouchi, Directeur Général de l’institution, plusieurs personnalités civiles et militaires ainsi que des hôtes « étrangers.

A cette occasion, le directeur de l’IRP , Mohammed Zakaria, a prononcé une allocution dans laquelle il retrace les réalisations significatives de la DGSN , le parcours on ne peut plus admirable de l’institution nationale.

Nous publions ci-dessous le texte intégral de cette allocution :

 « Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux,

Prière et paix d’Allah sur le prophète MOHAMMED, Sa famille et Ses compagnons,

 

Messieurs les Ministres,

Monsieur le Président-délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, Premier-président

de la Cour de Cassation,

Monsieur le Procureur Général près la Cour de Cassation, Président du ministère public,

Messieurs les Directeurs Généraux et hautes personnalités militaires et civiles,

Mesdames et Messieurs les représentants des chancelleries étrangères, des organisations non gouvernementales et des médias.

« Le 16 mai de chaque année comporte pour la famille de la Sûreté Nationale des significations profondes. Au-delà de la date-anniversaire de la création de la Direction Générale de la Sûreté Nationale, cette symbolique trouve sa source dans l’histoire de l’institution policière, où la date-anniversaire est célébrée pour jeter les ponts entre les glorieuses réalisations du passé et les ambitieuses projections sur le futur.  

 

« En ce jour de chaque année, les générations successives de la Sûreté Nationale évoquent l’esprit des grandes épopées nationales du Glorieux Trône Alaouite et de son peuple fidèle, comme elles remémorent les sacrifices consentis par leurs aïeules pour instaurer l’ordre, la sécurité et la quiétude, ce qui a permis au Maroc de devenir un havre de paix et de stabilité, immunisé comme il est, contre les dangers et les menaces criminelles et terroristes et ce, grâce à la Conduite Eclairée de Notre Auguste Souverain, Sa Majesté le Roi MOHAMMED VI, que Dieu Le glorifie.

Une série d’événements concomitants

« En cette heureuse occasion, le Directeur Général de la Sûreté Nationale et de la Surveillance du Territoire, en son nom personnel et au nom de tous les cadres et fonctionnaires de cette institution, retraités ou en exercice, a l’honneur de souhaiter la bienvenue à tous les invités qui assistent, aujourd’hui, aux festivités du 62ème anniversaire de la création de la sûreté nationale, en les remerciant de nous avoir honorés de leur présence.

« Mesdames et Messieurs,

La commémoration de cet anniversaire intervient dans une conjoncture particulière, marquée par la concomitance d’événements importants, dont la récente visite de Sa Majesté le Roi MOHAMMED VI - que Dieu Le glorifie – au siège de la Direction Générale de la Surveillance du Territoire. Cette Visite Royale, sans précédent, réaffirme la haute sollicitude Royale à l’égard de l’institution sécuritaire et constitue une motivation Royale à l’ensemble de son personnel pour plus de persévérance, d’abnégation et de sacrifices afin de faire face, avec plus de rigueur, aux défis liés à la lutte contre la criminalité et au maintien de l’ordre public.

« Consciente de la portée et de la signification de cette Visite Royale, la Direction Générale de la Sûreté Nationale poursuit inlassablement les chantiers de modernisation de ses structures, en portant un intérêt particulier aux ressources humaines, tant au niveau de leur formation que de leur revalorisation et moralisation, sous l’angle de la Vision Royale Eclairée du nouveau concept de l’autorité et de manière à assurer une mise en œuvre saine des fondements de la bonne gouvernance sécuritaire.

« Ces festivités coïncident, également, cette année, avec le début du mois sacré du Ramadan, ce qui leur confère, des effluves spirituels en plus du sentiment national qui les anime. 

Mesdames et messieurs,

« La DGSN s’est fixée comme objectif, depuis 2015, la réforme globale et profonde du service public policier ; lequel objectif a été ensuite décliné en un faisceau de plans de travail visant, principalement, la modernisation des structures policières, l’amélioration de l’image du policier et de la qualité des services fournis aux administrés, ainsi que le renforcement de l’efficacité et de la disponibilité des unités et des brigades chargées de la lutte contre la criminalité, en plus de la promotion du concept de la police de proximité, qui consacre le droit constitutionnel à la sécurité et assure l’accès, pour tous, au service public policier.

Treize brigades régionales de recherche et d’investigations

« Ainsi, et pour la première fois de son histoire, la Sûreté Nationale a créé, ces trois dernières années, 13 brigades régionales de recherches et d’investigations, dont la mission est d’assurer les interventions policières d’envergure dans les affaires de grande criminalité et, au besoin, fournir l’appoint nécessaire aux unités déconcentrées lors des opérations policières à haut risque, concernant notamment les cas d’enlèvements, des prises d’otages, de démantèlement des réseaux criminels et autres formes de criminalité organisée. 

« Actuellement, ces brigades, équipées de matériel d’intervention sophistiqué, regroupent 479 éléments, disposant de bonnes aptitudes physiques et ayant suivi des formations de pointe, notamment le tir de précision. Elles sont implantées dans plusieurs villes marocaines, y compris Laâyoune, Dakhla, Guelmim et la région de Draâ-Tafilelt, dans la perspective, à terme, de leur généralisation à l’ensemble des villes du Royaume, afin d’assurer la disponibilité, la réactivité et l’efficience nécessaires des interventions policières.

« Sur un autre plan, la Sûreté Nationale a poursuivi les chantiers de construction et de réaménagement de ses infrastructures immobilières, pour une meilleure accessibilité au service policier et un accompagnement de proximité a l’extension de l’habitat et à l’accroissement démographique dans les zones nouvellement urbanisées ou périurbaines. 

« A ce propos, Sa Majesté le Roi Mohammed VI - que Dieu le glorifie- a bien voulu donner son Accord pour l’édification du nouveau siège de la Direction Générale de la Sûreté Nationale à Hay Riyad à Rabat, sur une superficie de 20 hectares. Cet ambitieux projet structurant est appelé à abriter les sièges des six directions centrales, en plus d’une salle de conférence d’une capacité d’accueil de 1200 personnes, un musée de la Sûreté Nationale, un centre d’émission des cartes nationales d’identité électronique, une salle informatique, un centre de sport et de santé, ainsi qu’une caserne des unités constituées. 

« De même, le Souverain, que Dieu L’assiste, a bien voulu s’enquérir des projets de construction des locaux de la BNPJ et du Laboratoire de police scientifique, ainsi que de plusieurs autres locaux de police à Casablanca. Ces projets, en cours de réalisation, répondent aux standards architecturaux et scientifiques des sites sensibles et aux normes de certification en matière de qualité. 

« Sur le plan social, et dans le cadre de la concrétisation de la Haute Sollicitude Royale dont le Souverain, que Dieu Le glorifie, entoure les fonctionnaires de la Sûreté Nationale et de la Surveillance du Territoire, un laboratoire d’analyses médicales et de radiologie est en cours de construction à Hay Riad à Rabat, le but étant de revaloriser les services médicaux et de santé rendus à ces fonctionnaires et aux membres de leurs familles et d’alléger les dépenses y afférentes. 

« Le bâtiment dédié, de trois étages, comprendra un centre de radiologie  (des salles d’échographie, de scanner et d’IRM), un pavillon réservé  aux consultations et soins médicaux, dont une salle de traumatologie et un laboratoire de prélèvements et d’analyses médicales, en plus d’un espace pour l’hospitalisation et la prise en charge des patients sous contrôle médical.

Une nouvelle génération de CIN électronique

 « Dans le cadre des objectifs tracés par la DGSN dans son exercice au titre de l’année 2018, visant à assurer l’accompagnement sécuritaire de l’extension urbaine au niveau de plusieurs zones résidentielles nouvellement implantées,  il a été procédé a la création d’un District de police dans le pôle urbain Arrahma dans la région de Casablanca, avec deux arrondissements de police, un Service des accidents de la circulation, des brigades de la police judiciaire et de circulation, un Centre d’émission des cartes nationales d’identité électronique et de réglementation des étrangers. De même, un Commissariat de Circonscription a été ouvert à El Marsa dans la région de Laâyoune, ainsi qu’un arrondissement de police à El Hraouiyine à Casablanca.

« La DGSN s’apprête également à lancer une nouvelle génération de Carte Nationale d’Identité Electronique, selon une version améliorée et sécurisée, qui présente de nouvelles fonctionnalités de sécurité physique et numérique et d’interopérabilité avec les acteurs publics et privés, à l’appui d’un design inspiré des spécificités historiques et culturelles du Royaume du Maroc.

« En outre, la généralisation de la nouvelle tenue réglementaire de la Sûreté Nationale s’est poursuivie cette année par l’attribution d’uniformes spécifiques aux fonctionnaires de police relevant de la Direction de la Sécurité des Palais et Résidences Royaux, dont les escadrons motocyclistes. La conception de ces uniformes, qui s’inscrit dans le cadre de l’amélioration de l’aspect extérieur du policier, a pris en compte des paramètres de sécurité et de fonctionnalité inhérents à la nature de la mission de cette catégorie de policiers.  

« En plus des exemples non exhaustifs des réalisations et des projets cités, la DGSN a le plaisir, en cette heureuse circonstance d’annoncer à ses fonctionnaires et aux membres de leurs familles, la révision effective du décret portant statut particulier de son personnel, qui tend essentiellement, à revaloriser la situation matérielle du corps policier et à renforcer ses acquis sur les plans administratif, professionnel et social et ce, en application des hautes instructions de Sa Majesté le Roi , traduisant la prévenante attention par laquelle le Souverain  entoure cette catégorie de ses fidèles serviteurs.

« De même, la Sûreté Nationale a accordé cette année une attention particulière à l’opération de pèlerinage aux Lieux Saints de l’Islam, en doublant le nombre des bénéficiaires, avec leur prise en charge totale. Ainsi 200 veuves, retraités et fonctionnaires de police en exercice bénéficieront de cette action sociale, en plus de 100 autres postulants tirés au sort qui recevront, aux mêmes fins, une aide financière à hauteur de 20.000 dirhams chacun.

« Enfin, la Sûreté Nationale a le plaisir de réitérer ses vifs remerciements à ses invités, pour leur participation aux festivités marquant cet anniversaire, qui coïncide cette année avec le mois sacré du Ramadan, en priant Dieu-Tout-Puissant de préserver l’auguste personne de Sa Majesté le Roi, Commandeur des Croyants et qu’Il L’assiste dans Son Œuvre visant le progrès, la prospérité et la sécurité pour tous les citoyens et notre chère Patrie.

« Pour conclure, il n’y a pas mieux que de rappeler le verset coranique énonçant : «  ma réussite ne dépend que d’Allah,  En Lui je place ma confiance et c’est vers Lui que je me tourne ».

 

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :