La Ligue arabe condamne la politique israélienne d’exécutions

Ligue arabe

La Ligue des États arabes a condamné, mercredi, la politique d’exécutions menée par Israël contre le peuple palestinien.

Les autorités d’occupation poursuivent leurs crimes d’exécution délibérée de sang-froid, comme dans le cas du jeune palestinien Ahmad Erekat”, tué mercredi en violation flagrante du droit international, a déploré, dans une déclaration à la presse, le secrétaire général adjoint pour la Palestine et les territoires arabes occupés, auprès de la Ligue arabe, Said Abou Ali, rappelant au passage, l’exécution du jeune Iyad Al-Hallaq, un Maqdessi à besoins spécifiques, tué quelques jours plus tôt.

Ces crimes odieux et violations graves pratiqués par les autorités d’occupation, dans un défi flagrant à la volonté de la communauté internationale et aux résolutions pertinentes sur la légitimité internationale ainsi qu’aux lois et pactes internationaux “, a-t-il ajouté, soulignant la nécessité d’une action immédiate au niveau de la communauté internationale pour interpeller les autorités d’occupation israéliennes au niveau de la Cour pénale internationale, conformément aux principes du droit international.

M. Abou Ali a également exprimé “sa ferme condamnation de ces crimes horribles qui ont touché un groupe de martyrs au cours des deux derniers mois”, ajoutant que les autorités d’occupation persistent à commettre ces crimes, dénigrant la vie de civils palestiniens innocents.