A LA UNESociété

La prison locale de l’Oudaya dément les allégations de torture contre le détenu (R.K)

La Direction de la prison locale de l’Oudaya a indiqué, dimanche, que le détenu (R.K), incarcéré dans cet établissement, “n’a jamais fait l’objet de torture ou de mauvais traitement“.

La Direction de l’établissement pénitentiaire réagissait, dans une mise au point, à une vidéo relayée sur les sites électroniques dans laquelle la famille du détenu prétend que “son fils a fait objet de torture et observe une grève de la faim“.

→ Lire aussi : DGAPR: Les prisonniers sont traités conformément aux principes des droits de l’Homme reconnus universellement

Dans cette mise au point, la Direction de ladite prison a précisé que le détenu en question a fait preuve de “mauvaise conduite“, relevant qu’en date du 20/06/2021, il a commis une infraction de bruit et de menace comme il a refusé d’obtempérer. Par conséquent, le détenu a comparu devant la Commission de discipline relevant de l’établissement qui a décidé qu’il soit placé en cellule d’isolement pour 45 jours en guise de punition, a-t-on ajouté.

Le détenu en question “n’a jamais fait l’objet d’une forme quelconque de torture ou de mauvais traitement“, souligne la Direction, notant que ce détenu, qui n’a présenté aucun préavis de grève de la faim, reçoit ses repas quotidiennement et jouit de tous les droits qui lui sont garantis par la loi, y compris l’accès aux soins de santé.

Les allégations mensongères qui circulent sur les réseaux sociaux et les sites d’information ne vont pas dissuader la Direction de l’établissement pénitentiaire d’appliquer strictement les dispositions légales, en réprimandant toute violation de son règlement interne et en s’opposant à toute tentative visant à obtenir des privilèges illégaux, a conclu la même source.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page