La reprise des liaisons aériennes entre la Syrie et l’Irak repoussée

La reprise des liaisons aériennes entre l’Irak et la Syrie prévue ce samedi après plus de sept ans d’interruption a été repoussée pour des raisons “administratives“.

Le ministère des Transports syrien a annoncé samedi avoir été informé de la “décision de reporter les deux vols prévus par Iraqi Airways aujourd’hui (…) jusqu’à nouvel ordre“, notant que les deux vols avaient été repoussés pour des raisons “administratives et organisationnelles entre l’entreprise (irakienne) et l’aviation civile syrienne“.

La compagnie nationale irakienne Iraqi Airways avait annoncé jeudi qu’elle allait reprendre à compter de samedi ses liaisons aériennes avec Damas pour la première fois depuis le début du conflit syrien en 2011.

Le dernier vol d’Iraqi Airways entre Bagdad et Damas remonte à décembre 2011, à un moment où la Syrie s’est enfoncée dans la guerre. La plupart des compagnies aériennes internationales avaient alors interrompu leurs dessertes, et dû éviter le survol du territoire syrien.

Le conflit en Syrie s’est complexifié au fil des ans et a fait plus de 370.000 morts. L’intensité des combats a toutefois grandement diminué ces dernières années, après que le régime de Bachar al-Assad, eut repris le contrôle de la majeure partie du territoire.