ban600

La sonde Insight se pose sur Mars

La sonde Insight se pose sur Mars

Un voyage de 482 millions de kilomètres a été effectué par la nouvelle sonde InSight qui s’est posé sur Mars ce lundi 26 novembre afin d’étudier le sous-sol.

Le voyage a duré 205 jours. La Nasa a appelé “sept minutes de terreur” la descente de la sonde sur Mars. D’après le site Space.com, le défi était immense : l’engin de 350 kilos est entré dans l’atmosphère martienne à 19 800 km/h suivant un angle de 12 degrés, juste assez pour ne pas brûler ou partir en ricochet, avant de réduire sa vitesse à 8 km/h, aidé par un parachute puis une douzaine de petits moteurs. Le tout en 6 minutes et 45 secondes.

“Pour la huitième fois, l’humanité a achevé l’une des tâches les plus complexes dans le Système solaire : poser un engin spatial sur Mars” salue le Washington Post.

→ Lire aussi : NASA: Le Marocain Kamal Oudrhiri, partie prenante d’un nouveau projet historique d’atterrissage sur Mars

La sonde InSight transporte un sismomètre développé par le Centre national d'études spatiales en France. Le SEIS est un sismomètre ultrasophistiqué développé depuis plus de vingt ans par l’Institut de physique du globe de Paris (IPGP). "C’est la première fois que la Nasa confie à une équipe française la conception de l’instrument principal d’une mission, se réjouit Francis Rocard, responsable du programme d’exploration du système solaire au Centre national d’études spatiales (Cnes), basé à Toulouse, qui a financé l’instrument.

« C’est aussi l’expérience la plus chère dans l’histoire de la planétologie française, puisque SEIS, bijou technologique qui ne pèse que trois kilogrammes, aura coûté pas moins de 50 millions d’euros. » Soit un peu plus de 10 % du budget total d’InSight qui avoisine 600 millions de dollars (490 millions d’euros environ). Philippe Lognonné, père du précieux sismomètre français équipant InSight, donnant ses impressions suite à l’atterrissage de la sonde sur Mars explique : "Je viens d'avoir confirmation qu'il n'y a pas de cailloux devant l'atterrisseur. Je ne dis pas que ce sera facile de déployer le sismomètre mais cela se présente très bien".

La mission de la sonde InSight sera d’analyser la composition de l'intérieur de Mars, ce qui aidera à mieux saisir la façon dont les planètes rocheuses se sont formées, il y a quatre milliards et demi d'années.

Abdellah Chbani

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :