L’accord agricole Maroc-UE adopté par le parlement européen

L’accord agricole Maroc-UE adopté par le parlement européen

Grâce à un travail de longue haleine et une mobilisation accrue auprès de toutes les Commissions du Parlement européen concernées par l’Accord agricole, l’adoption aujourd’hui 16 janvier 2018 par le Parlement européen du protocole 1 et 4 de l’accord d’association concernant l’Accord agricole sur la libéralisation du commerce des produits agricoles, produits agricoles transformés, de poissons et de produits de la pêche, par 444 voix pour et 167 contre et 68 abstentions,  est une décision sage et responsable qui reflète l'excellence des relations qui lient le Maroc et l'Union européenne. L’adoption de cet accord témoigne de l'adhésion de toutes les institutions de l'Union européenne au processus de rapprochement exemplaire entre le Maroc et l'UE qui s’inscrit dans le cadre du Statut avancé.

L’adoption de l’accord, obtenu grâce à une forte mobilisation de la CPM Maroc-UE ‎auprès de toutes les commissions du Parlement européen concernées nous réjouit, ‎d’autant plus qu’il inclut nos provinces du Sud dans ses échanges commerciaux ‎entre le Maroc et l'UE.‎

A cet égard, je salue l’implication active de tous mes collègues membres de la Commission parlementaire Mixte Maroc-UE du côté marocain, de même que toutes les composantes de la diplomatie officielle avec qui nous travaillons main dans la main pour défendre les intérêts du Royaume.

Je salue par la même occasion les parlementaires européens avec qui nous avons construit une relation de confiance et qui pour la plupart ont voté cet accord. Les manœuvres persistantes et délibérées de certaines parties visant à entraver l'évolution continue et sereine du Partenariat stratégique qui lie le Maroc et l'UE ont ainsi pu être déjouées.

Les échanges constructifs que nous avons quotidiennement avec nos collègues européens, grâce à notre présence renforcée au Parlement européen, permet aujourd’hui l’adoption finale de l'accord agricole Maroc-UE avec une extension des ‎préférences tarifaires au Sahara marocain.‎

Cela conforte l'action menée par la diplomatie parlementaire, sous l'impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, dans le but de défendre les intérêts de notre Royaume et son intégrité territoriale.

Je tiens à réaffirmer notre volonté de poursuivre ce processus de dialogue et le renforcer davantage. Nous accordons un grand intérêt à la ‎pérennisation de cette relation, et j’appelle à la poursuite de cette dynamique maroco-‎européenne constructive en vue de la réalisation de tous nos objectifs et la construction ‎d'un partenariat reposant sur des valeurs partagées et des intérêts mutuels ainsi que la ‎finalisation des autres accords qui lient le Royaume à son partenaire européen.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :