L’AMCA et l’ESITH signent une convention de partenariat

L'AMCA et l'ESITH signent une convention de partenariat
L'AMCA et l'ESITH signent une convention de partenariat

Une convention de partenariat a été signée, samedi à Casablanca, entre l’Association marocaine de la communauté Achats (AMCA) et l’école supérieure des industries du textiles et de l’habillement (ESITH), en marge du Symposium des Achats du Maroc 2019 tenu sous le thème “les perspectives de la fonction Achats à l’horizon 2025”.

A travers cet accord signé par le président de l’AMCA Yassine Serhani et le président du directoire de l’ESITH Mohamed Lahlou, l’association s’engage à participer, à la demande de l’ESITH, à l’actualisation des contenus pédagogiques en fonction de l’évolution des métiers d’achat au regard du marché d’emploi, au lancement de nouveaux programmes et à étoffer, en cas de besoin, l’offre de la formation professionnelle de l’école destinée aux entreprises en développant des cycles de formation par secteur d’activité.

L’AMCA s’engage également à promouvoir l’offre de formation de l’ESITH destinée à la communauté Achats, à assurer des activités de co-encadrement des étudiants de l’école et à les accompagner dans leur insertion professionnelle. En outre, les deux parties s’engagent au lancement conjoint d’un centre d’Excellence en Achats, qui sera la référence nationale dans cette discipline tant sur les plans académique que professionnel et entrepreneurial ainsi qu’à l’organisation des événements autour des métiers achats.

Dans une déclaration à la MAP, en marge de la signature, le président de la comité formation au sein de l’AMCA, Yassine Haoud, a indiqué que l’Association s’est donnée comme principale mission de promouvoir et d’impulser la montée en compétence de la fonction achats et ce, à travers plusieurs projets et partenariats avec différentes institutions académiques (écoles d’ingénierie et de management).

“Cette convention s’inscrit dans l’alignement des compétences des futurs lauréats de l’école avec les besoins des professionnels de la fonction achats”, a t-il relevé, notant que l’insertion des professionnels dans les cursus académiques ne peut que professionnaliser davantage ces cursus par des compétences opérationnelles destinées aux divers acteurs économiques du pays. “L’AMCA continue cette mission en collaborant avec institutions afin de travailler en amont cet aspect de professionnalisation, de la montée en compétence et de maturité de notre fonction achats”, a t-il ajouté.


De son côté, le président du directoire de l’ESITH s’est félicité de la signature de ce partenariat, soulignant que l’école est la première au niveau national à lancer, il y a dix ans, une formation sourcing achats. “Nous travaillons avec l’AMCA depuis 2012. La signature de cet accord constitue une consécration pour préparer un avenir plus prospère pour cette fonction qui reste encore insuffisamment connue au niveau national”, a t-il dit.

Au menu de ce symposium, organisé par l’AMCA, plusieurs interventions et tables rondes animées par des professionnels, spécialistes et experts nationaux et internationaux, notamment sur “la fonction achats face aux enjeux de la digitalisation”, “le rôle du SI dans l’évaluation et l’amélioration de la performance des Achats”, “le rôle stratégique de la fonction achats et son positionnement au sein de l’entreprise”, “Technologies disruptives et achats: entre mythes et réalités” et “les approches achats modernes: retours d’expériences”.