Lancement à Dakhla d’une campagne médicale pour le traitement des malformations faciales

Lancement à Dakhla d’une campagne médicale pour le traitement des malformations faciales

Une campagne médicale destinée à traiter les malformations faciales a été lancée, mardi à Dakhla, au profit de plusieurs dizaines de femmes et ce, à l'initiative de l'Association ''Tayiba'' des oeuvres sociales de la région de Dakhla-Oued Eddahab.

Organisée dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la femme, cette campagne, dont le coup d'envoi a été donné par le wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, Lamine Benomar, se tient à l'occasion de la 2è édition de la rencontre régionale sur la Famille (5 au 8 mars) initiée par l'Association "Tayiba" en partenariat avec l'association ''Al Hayat'' d'Oujda.

Dans une déclaration à la presse à cette occasion, Mme Fatima Assalaou, directrice de l'hôpital Hassan II à Dakhla, a relevé que cette campagne placée sous le signe ''la médecine au service de la femme pour la consécration des valeurs de la famille'', s'inscrit dans le cadre de la stratégie du ministère de la santé visant à réduire les délais d'attente des patients devant subir des interventions chirurgicales.

→ Lire aussi : Settat : distribution de lunettes de vue au profit d’élèves nécessiteux

Et d'ajouter que cette initiative de solidarité se propose d'offrir des soins de santé et d'effectuer des opérations chirurgicales au profit de 35 femmes souffrant de malformations au niveau du visage.

Mme Assalaou a fait savoir, dans ce sens, que les femmes ciblées dans le cadre de cette campagne bénéficieront d'un suivi médical pendant deux jours au bloc opératoire, tout en mettant à leur disposition les médicaments nécessaires et en les faisant profiter d'un suivi socio-psychologique adéquat.

Pour sa part, M. Hicham Sghir, président du conseil préfectoral d'Oujda et président fondateur de l'association ''Al Hayat'', a indiqué que cette campagne médicale, qui bénéficie de l'encadrement d'un staff médical composé de 11 médecins spécialistes en esthétique, revêt une dimension sociale et s'insère dans le sillage de la convention de coopération unissant son association à l'association ''Tayiba'' à Dakhla.

Et de faire observer que cette visite, la troisième du genre dans la région, vise à donner espoir et à retracer le sourire sur les visages des femmes bénéficiaires de cette campagne.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :