Lancement du projet d’extension de l’Institut Spécialisé de Technologie Appliquée Hôtelière et Touristique à Ouarzazate

Institut Spécialisé de Technologie Appliquée Hôtelière et Touristique à Ouarzazate

Le projet d’extension et de reconversion de l’Institut Spécialisé de Technologie Appliquée Hôtelière et Touristique (ISTAHT) à Ouarzazate a été lancé dimanche, dans le cadre d’un programme visant la promotion de l’insertion professionnelle des jeunes, l’amélioration de la compétitivité des entreprises et l’adoption de modes de gouvernance concertés avec les professionnels.

La cérémonie de lancement de ce projet a été présidée par le ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saaid Amzazi, la ministre du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Economie sociale, Nadia Fettah Alaoui, et le ministre délégué chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Driss Ouaouicha, qui étaient accompagnés du gouverneur de la province de Ouarzazate, Abderrazak Mansouri.

Dans une déclaration à la MAP, M. Amzazi a souligné que ce projet dédié au secteur du tourisme s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre Maroc et les Etats-Unis, à travers le Millennium Challenge Corporation (MCC).

Il a précisé que ce partenariat porte aussi sur plusieurs chantiers menés par le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, dont le projet dénommé modèle “Lycée Attahadi”, mis en œuvre dans trois régions du Royaume, ainsi que le programme national visant la promotion du système de la formation professionnelle via 15 projets d’extension et de qualification des établissements existant et de construction de nouveaux instituts.

M. Amzazi a relevé que ce projet lancé à Ouarzazate figure parmi les modèles à même de contribuer au développement des métiers du tourisme, notamment avec la construction d’un hôtel et d’un restaurant pédagogiques et l’ouverture de 5 filières prometteuses qui permettront de former les jeunes de la région pour accéder au marché de l’emploi.


Il a relevé que cet établissement sera géré par un Conseil d’Etablissement (CE), comme organe de gouvernance dans le cadre d’un partenariat public-privé, qualifiant ce mode de gestion d’”efficace”, étant donné qu’il est assuré par les professionnels du secteur.

Pour sa part, Mme Fettah Alaoui a indiqué que ce projet est financé par le Millennium Challenge Corporation, le ministère et le secteur privé, ajoutant qu’il intervient dans le cadre de la consolidation du système de la formation professionnelle dans le secteur du tourisme, surtout que la région de Drâa-Tafilalet possède des atouts touristiques importants et des jeunes prêts à contribuer à son développement.

Ce projet d’extension, de reconversion et restructuration de l’ISTAHT de Ouarzazate s’inscrit dans le cadre des initiatives ayant pour objet la promotion du système de la formation professionnelle, a-t-elle poursuivi, faisant savoir que cet institut offrira de nouvelles formations en matière notamment de tourisme digital, de marketing, ainsi que de financement et de gestion des hôtels.

Elle a indiqué que le coût global de ce projet s’élève à 32 millions de Dh, financés par le MCC, en partenariat avec le ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Economie sociale.


Le projet d’extension/reconversion de cet institut s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Feuille de route relative au développement de la formation professionnelle, présentée, en avril 2019, devant SM le Roi Mohammed VI.

L’ISTAHT de Ouarzazate devrait assurer annuellement 450 sièges pédagogiques, dont 190 sièges au titre des filières additionnelles qui seront introduites et qui concernent notamment la promotion et la commercialisation des produits du terroir, la gestion et le contrôle de l’exploitation en tourisme, hôtellerie et restauration, la cuisine et la restauration traditionnelles et le tourisme digital.

Cette cérémonie a été marquée par la participation des secrétaires généraux des Départements relevant du ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, de la directrice générale de l’Agence Millennium Challenge Account–Morocco (MCA-Morocco), Malika Laasri, de la directrice résidente adjointe du MCC au Maroc, Carrie Monahan, et du Président de la FNIH, Lahcen Zelmat.

Avec MAP