L’armée russe a détruit près de 60 drones en Syrie en 2019

L'armée russe

L’armée russe a détruit près de 60 drones envoyés par les insurgés en Syrie contre sa base de Hmeimim (nord-ouest du pays), depuis le début de l’année, a annoncé une source militaire.

Ainsi, 58 drones et 27 missiles ont été interceptés par les forces russes sur cette base dans la région de Lattaquié, fief du régime de Bachar al-Assad, a indiqué le général Igor Konachenkov.

Toutes les attaques ont été repoussées, a-t-il expliqué aux journalistes vendredi, lors d’un voyage de presse organisé par l’armée russe en Syrie.

“Le système peut sembler rudimentaire, mais il permet de lâcher des obus depuis une hauteur de 2 kilomètres”, a-t-il expliqué.

La plupart des attaques provenaient des villes de Khan Cheikhoun et Latamné, toutes deux reprises en août par l’armée syrienne, qui affirme y avoir découvert des ateliers de fabrication de drones au sein de vastes complexes souterrains.