L’armée syrienne annonce la reconquête d’une ville clé dans le nord-ouest du pays

L’armée syrienne a annoncé, mercredi, la reconquête de la ville clé de Maaret al-Noomane dans le nord-ouest de la Syrie, une région où pullulent plusieurs groupes jihadistes et rebelles.

“Nos forces ont réussi ces derniers jours à éliminer le terrorisme dans plusieurs villages et localités”, a annoncé un communiqué du commandement de l’armée lu par un responsable militaire à la télévision publique, et qui cite les noms d’une vingtaine de villes, dont celui de Maaret al-Noomane.

→ Lire aussi : Syrie : Plus de 38.000 déplacés en cinq jours dans le…

Maaret al-Noomane n’était plus sous contrôle étatique depuis 2012 et comptait, il y a quelques mois, environ 150.000 habitants. Elle est cependant quasi-déserte aujourd’hui en raison des bombardements ayant eu lieu pendant des semaines, indique l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Le commandement de l’armée s’engage à “pourchasser ce qui reste d’organisations terroristes armées, jusqu’à ce que tout le terreau syrien soit purifié du terrorisme”, ajoute le communiqué.


La région d’Idleb et des territoires limitrophes dans les provinces d’Alep, Hama et Lattaquié est actuellement dominée par Hayat Tahrir al-Cham, l’ex-branche syrienne d’Al-Qaïda.