Le boxeur mexicain Alvarez suspendu six mois après son contrôle positif

Le boxeur mexicain Alvarez suspendu six mois après son contrôle positif

 Le boxeur mexicain Saul Alvarez a été suspendu six mois mercredi par la commission sportive de l’Etat du Nevada après un contrôle antidopage positif.

Lors d’une audition à Las Vegas, la commission a approuvé à l’unanimité un accord amiable selon lequel Alvarez est suspendu six mois à partir de la date de son premier contrôle positif, le 17 février, rapporte la presse locale.

Le boxeur de 27 ans, qui n’a pas assisté en personne à cette audition, pourra remonter sur le ring à partir du mois d’août, ce qui pourrait ouvrir la porte à une revanche contre le Kazakh Gennady Golovkin, titres WBA, WBC et IBF en septembre, après l’annulation de leur combat qui devait avoir lieu le 5 mai.

>>Lire aussi : Un boxeur britannique décède après sa victoire dans un combat


Saul Alvarez risquait un an de suspension mais n’a été puni que pour six mois en raison de sa coopération avec les autorités du Nevada. Il avait insisté début avril sur le fait qu’il était “un boxeur propre” et qu’il n’avait jamais cherché à se doper. Alvarez a fait l’objet de deux contrôles antidopage positifs au clenbutérol, les 17 et 20 février durant son stage de préparation au Mexique.

Son promoteur l’avait défendu en expliquant que la présence de clenbutérol dans les échantillons s’expliquait par la consommation de viande de boeuf contaminée, “cas qui a touché des dizaines des sportifs au Mexique ces dernières années”, avait-il expliqué.