Le Brexit au centre d’un sommet des pays du Benelux à Luxembourg

Le Brexit

Le Brexit est au centre d’un sommet des pays du Benelux (Belgique, Pays-Bas et Luxembourg) qui se tient ce mardi à Luxembourg.

Les dirigeants des pays du Benelux discuteront à cette occasion de leurs préparatifs pour faire face aux conséquences du Brexit, alors que le blocage dans le Parlement britannique accentue fortement le risque d’un “no deal”.

“Le scénario d’un ‘no-deal’ se renforce en l’absence de vision claire du parlement britannique. Les pays du Benelux s’y préparent”, a écrit sur Twitter le Premier ministre belge, Charles Michel, peu avant de retrouver ses homologues Mark Rutte (Pays-Bas) et Xavier Bettel (Luxembourg).

Les Pays-Bas et la Belgique, du fait de leur proximité avec le Royaume-Uni, ainsi que le Luxembourg pour ses services financiers, figurent, en effet, parmi les pays qui seront les plus affectés par une sortie désordonnée du Royaume-Uni de l’Union européenne.

→ Lire aussi : Brexit: les députés britanniques rejettent quatre options alternatives à l’accord de May

L’issue du Brexit demeure incertaine à dix jours de la date programmée du retrait du Royaume-Uni de l’UE (12 avril), faute d’accord de retrait approuvé par le Parlement britannique.

Les députés britanniques avaient rejeté vendredi dernier, pour la troisième fois, l’accord de retrait du Royaume-Uni de l’UE après l’avoir écarté à deux reprises auparavant. Ils ont également rejeté lundi soir quatre options alternatives à ce texte négocié par la Première ministre Theresa May avec Bruxelles.

Mme May, qui espère pouvoir soumettre une quatrième fois au vote des députés l’accord de retrait afin d’empêcher une sortie désordonnée de l’UE le 12 avril, a averti qu’un “no deal” reste le scénario par défaut si son accord n’est pas adopté par les députés.

Pour éviter ce scénario tant redouté par les milieux économiques, la Première ministre pourrait réclamer à l’UE un report de plus longue durée, mais dans ce cas, le Royaume-Uni serait probablement contraint de prendre part aux élections européennes.