Le Burkini dans les piscines : un sujet tabou au Maroc

Le Burkini dans les piscines : un sujet tabou au Maroc

Le burkini est-il interdit dans nos piscines ? Les établissements contactés par Maroc diplomatique se sont abstenus de donner suite à notre requête. Le sujet demeure tabou.

 

L’interdiction du burkini dans les piscines en France suscite une nouvelle polémique. Dimanche dernier, une dizaine de femmes voilées avaient décidé de braver l’interdit et de se baigner dans une piscine municipale à Grenoble. Cette initiative, souligne ce collectif de femmes, vise à « défendre les droits civiques des femmes musulmanes ».

Au Maroc, bien qu’aucune loi ne l’interdise, ce maillot de bain pour femmes voilées n’est pas le bienvenu dans certaines piscines privées. Ces quatre dernières années, le sujet a fait couler beaucoup d’encre. Le burkini sera-t-il le bienvenu cette année dans nos piscines ?

Contactés par Maroc diplomatique, plusieurs hôtels, clubs nautiques et parcs aquatiques se sont abstenus de donner suite à notre requête. Le sujet est vraisemblablement tabou.

A Tamaris Aquaparc, une source interne nous a confirmé de manière explicite « le maintien de l’interdiction » de ce maillot de bain. Sans toutefois mentionner les raisons.

A l’hôtel Ibis d’El Jadida, le burkini retrouve sa place. « Il y a quelques années, ce maillot a été interdit dans notre piscine. Cependant, après la polémique de 2015, notre piscine est ouverte aux femmes voilées », souligne un responsable de cet établissement hôtelier.

Que pensent les Marocaines ? Sont-elles pour ou contre l’interdiction du burkini dans les piscines ?

L’interdiction du burkini dans certaines piscines suscite la colère des femmes marocaines. Des femmes voilées à Casablanca interrogées par Maroc diplomatique expriment leur indignation.

« L’année dernière, j’arrive à une piscine privée et on m’a refusé l’accès. Je trouve que c’est un peu discriminatoire envers moi en tant que femme voilée », confie une maman.

Une autre jeune femme affiche son désaccord. « Le port du burkini est une affaire personnelle. Personne n’a le droit de l’interdire », déclare cette fonctionnaire voilée.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :