Le FOMAP, un levier majeur de la réforme de l’administration publique

Le FOMAP, un levier majeur de la réforme de l’administration publique

Le Fonds de modernisation de l’Administration publique (FOMAP) est un levier majeur de la réforme de l’administration publique, a indiqué mardi à Rabat le ministre délégué chargé de la Réforme de l’administration et de la Fonction publique, Mohamed Benabdelkader.

Institué par l’article 36 de la loi de finances au titre de l’année budgétaire 2005, le FOMAP a pour objectifs de promouvoir l'esprit d’émulation au sein de l'administration, d’améliorer la qualité de leurs prestations de service, d’accompagner les initiatives novatrices de modernisation de l’administration et de capitaliser les expériences réussies.

Le Fonds en tant que mécanisme important de la réforme administrative est destiné à accélérer l’adhésion de l’ensemble des départements à la mise en œuvre des chantiers prioritaires de réforme de l’administration et à encourager l’innovation et la technologie dans les différents services publics sur le plan tant organisationnel qu'administratif, a expliqué M. Benabdelkader qui s’exprimait à l’ouverture de la 13ème édition des Journées de communication sur le soutien à la mise en œuvre des projets de réforme du FOMAP.

Conformément aux Hautes orientations royales, a-t-il ajouté, le ministère de la Réforme de l'administration et de la Fonction publique veille constamment à trouver des réponses et des solutions appropriées aux problèmes et questions urgentes des citoyens dans leur relation avec l’administration publique.

→ Lire aussi : La Charte des services publics, un projet structurant pour la réforme de l’Administration publique

Après avoir souligné la place du FOMAP dans le soutien aux projets visant l’amélioration de l’intégrité et de l’éthique, l'amélioration de la qualité d’accueil dans les administrations, le renforcement de l’échange électronique des données, la promotion des NTIC, de la communication institutionnelle et de l’accès à l'information publique, M. Benabdelkader a insisté sur les aspects liés à la gestion des ressources humaines, à la réorganisation des structures administratives, à la simplification et l'harmonisation des procédures dans l'optique du passage à l'administration électronique, "des objectifs qui se trouvent au cœur de la stratégie gouvernementale de modernisation de l’administration publique".

Ce programme d'appui à la réforme de l’administration au Maroc s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme de réforme de l’administration 2017-2021, a de même fait observer M. Benabdelkader, relevant que le FOMAP apporte son appui notamment aux projets d'amélioration de la performance des ressources humaines.

Le comité interministériel chargé de l'examen et de la sélection des projets soumis au financement du Fonds est composé du ministre délégué chargé de la Réforme de l’administration et de la Fonction publique (président), le représentant du chef de gouvernement, les représentants du ministre de l’Économie et des finances, du ministre des Affaires générales et de la gouvernance, quatre membres désignés par le chef de gouvernement ainsi que le secrétariat du comité interministériel représenté par la division de l’innovation et des programmes de modernisation, relevant de la direction de la modernisation de l’administration du département de tutelle.

L’éligibilité à ce Fonds est ouverte à tout projet ayant un impact sur l’amélioration de la gestion des ressources humaines, la réorganisation et l'allègement des structures administratives, la simplification et l'harmonisation des procédures, le développement de l'administration électronique, l’amélioration de la relation entre l’Administration et les usagers à travers la qualité des services rendus au public et à la consécration de l’intégrité et le renforcement de la bonne gouvernance.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :