Le Haut Conseil de l’Etat libyen salue les résultats de la réunion consultative des députés libyens à Tanger

libyen

Le Haut Conseil de l’Etat libyen a salué les résultats de la réunion consultative des membres de la Chambre des représentants libyenne, tenue du 23 au 28 novembre à Tanger avec la participation de 123 parlementaires de différents horizons politiques.

Dans un communiqué, cette institution libyenne a également s’est félicitée de l’accord sur la tenue d’une réunion de la Chambre des représentants dans la ville de Ghadamès (740 km au sud-ouest de Tripoli) et de l’opération de mise en place des mesures nécessaires pour mettre fin à la division.

Le Haut Conseil de l’Etat a souligné que la réunion de la Chambre des représentants est une condition sine qua non pour mettre un terme à la division et unifier les institutions, appelant les membres de la Chambre des représentants libyenne à intensifier les efforts et dynamiser le rôle de cette institution afin qu’elle soit en mesure de remplir ses obligations constitutionnelles, d’interagir de manière positive avec les résultats du dialogue et de travailler de concert avec le Haut Conseil de l’Etat en vue de prendre les mesures nécessaires pour résoudre les crises, préparer les élections et rétablir la stabilité dans le pays.

Les travaux de la réunion consultative de la Chambre des représentants libyenne ont été sanctionnés par un accord sur la tenue d’une réunion de la Chambre dans la ville de Ghadamès, juste après le retour de ses membres en Libye.

La réunion de Ghadamès a pour but de décider de “tout ce qui est à même de mettre fin à la situation de division au niveau de la Chambre des représentants de manière à lui permettre de mener à bien ses missions”, selon le communiqué final publié à l’issue de cette réunion de Tanger.


A Tanger, les participants ont fait part de leur détermination à aller de l’avant pour mettre fin à la situation de conflit et de division au sein de toutes les institutions, et de préserver l’unité du pays et sa souveraineté sur tout son territoire.

Ils ont également exprimé leur entière disposition à interagir de manière positive avec l’ensemble des résultats du processus de dialogue, et ce conformément à la déclaration constitutionnelle, ses modifications et l’Accord politique libyen, saluant toutes les avancées positives réalisées à travers la Commission 5+5.

Ils ont, en outre, affirmé leur engagement à tenir un scrutin présidentiel et des élections parlementaires selon un cadre constitutionnel, et à mettre fin le plus rapidement possible à la période de transition, de manière à ne pas dépasser une année après la tenue de la réunion de la Chambre des représentants.

Les Libyens ont par ailleurs salué les efforts du Maroc et son attachement au soutien du peuple libyen afin de trouver une solution politique à la crise et rétablir la stabilité dans le pays.


( Avec MAP )