ban600
credit agricol

Le ministère de la Santé réfute les “allégations et alertes mensongères” concernant le choléra

Le ministère de la Santé réfute les “allégations et alertes mensongères” concernant le choléra

Le ministère de la Santé a réfuté, mercredi, les allégations et alertes relayées sur des sites électroniques et des réseaux sociaux concernant le choléra, les qualifiant de "graves et mensongères".

Des sites électroniques et des réseaux sociaux ont publié des informations erronées, truffées de graves inexactitudes ainsi que de fausses alertes, prétendant que le choléra menacerait la santé des Marocains et que le ministère de la Santé aurait mis en garde contre la consommation de l'eau de robinet, a relevé ce département dans un communiqué.

Le ministère a également démenti avoir appelé à éviter la consommation de pastèque et de melon et à ne boire que de l'eau minérale.

→ Lire aussi : Aucun cas de choléra n’a été enregistré au Maroc

"Suite aux craintes suscitées par ces allégations parmi les citoyens à l’intérieur du Maroc comme à l'étranger, le ministre de la Santé a tenu lundi une réunion en présence de plusieurs responsables centraux, pour examiner les mesures préventives à adopter en cas d'urgence", selon le communiqué.

Le département a aussi adressé une circulaire interne à l'ensemble des responsables régionaux et provinciaux fixant les mesures préventives à prendre et publié un communiqué officiel dans lequel il affirme qu'aucun cas de choléra n'a été enregistré au Maroc et qu'une série de mesures anticipatives et préventives ont été adoptées en la matière.

Réaffirmant qu'aucun cas de choléra n'a été enregistré jusqu'à présent dans le Royaume, y compris dans l'Oriental et les zones frontalières, le ministère a lancé une mise en garde contre la diffusion de fausses allégations, notamment celles portant atteinte à la sécurité sanitaire et aux intérêts socio-économiques du Maroc.

Le ministère informera, officiellement et à temps, l’opinion publique nationale de tout développement à ce sujet, a affirmé le communiqué, soulignant que le département de la Santé reste la source officielle pour informer sur la situation sanitaire au Maroc.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :