Le ministère de la Santé met fin aux fonctions du directeur de l’ENSP

Le ministère de la Santé a indiqué, vendredi, avoir mis fin aux fonctions du directeur de l’École nationale de santé publique (ENSP), Abdelmounim Belalia, au terme de son mandat de quatre ans.

Réagissant à des informations “mensongères” relayées par certains médias à ce sujet, le département a assuré que M. Belalia a été informé de la fin de ses fonctions à la tête de l’établissement en date du 02 juin 2020 avec possibilité de présenter sa candidature pour un second et dernier mandat, conformément au Dahir 1.00.199 du 19 mai 2000.

“L’article 33 du Dahir en vertu duquel a été nommé M. Benalia stipule que les établissements d’enseignement supérieur non rattachés aux universités sont gérés par un directeur disposant de compétences en la matière, désigné pour un mandat de quatre ans à l’issue d’un appel ouvert à candidatures”, a précisé le ministère dans un communiqué.

Dans un souci de reconnaissance, le département de tutelle a présenté ses remerciements à l’ex-directeur de l’ENSP pour ses services appréciables rendus à la tête de l’établissement et ses efforts académiques dont l’impact fut bénéfique en termes de parachèvement de la formation de nombreux cadres de santé, considérés comme un pilier du système sanitaire du Royaume.