A LA UNEMonde

Le prince Philip, époux d’Elizabeth II, “répond au traitement” mais restera hospitalisé

Le prince Philip, époux de la reine Elizabeth II, hospitalisé depuis une semaine pour soigner une infection, “répond au traitement”, mais “ne devrait pas quitter l’hôpital avant plusieurs jours”, a annoncé mardi le palais de Buckingham.

Son petit fils, le prince William avait déclaré lundi lors d’une visite dans un centre de vaccination, que le duc d’Edimbourg se porte bien et que les médecins “gardent un œil sur lui”.

Le prince Philip, 99 ans, avait été admis au King Edward VII Hospital de Londres mardi dernier.

“Son hospitalisation est une mesure de précaution sur conseil du médecin de son altesse royale, après qu’il s’est senti indisposé”, avait expliqué le palais dans un communiqué, notant que son hospitalisation n’est pas liée à la maladie de Covid-19.

Le prince Philip avait pris sa retraite en août 2017, après avoir participé à plus de 22.000 engagements publics officiels depuis l’intronisation de son épouse, la Reine Elizabeth II en 1952.

Le duc d’Edimbourg souffrait récemment de quelques problèmes de santé. Il avait été opéré à une hanche en 2018 et avait été aussi admis au même l’hôpital en décembre 2019 pour soigner “une infection liée à une pathologie existante”.

Faisant partie des catégories les plus prioritaires dans le cadre de la campagne de vaccination massive lancée au Royaume-Uni, le duc d’Edimbourg et la Reine Elizabeth II (94 ans) avaient reçu tous les deux une première dose d’un vaccin contre le Covid-19.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page