Le Roi Felipe VI : L’Espagne et le Maroc partagent des intérêts et des défis communs

Roi Felipe VI

Le Roi Felipe VI a mis l’accent sur l’importance des relations unissant l’Espagne et le Maroc, deux pays qui «partagent des intérêts et des défis communs».

«Nous espérons que la situation sanitaire nous permettra bientôt de reprendre l’agenda des réunions avec le Maroc (…) pays avec lequel nous partageons des intérêts et des défis communs», a relevé le Souverain espagnol dans une allocution prononcée à l’occasion d’une réception accordée, jeudi, au corps diplomatique étranger accrédité à Madrid et publiée sur le site de la Maison royale espagnole.

«La relation de l’Espagne avec les pays du Maghreb est marquée par la proximité et l’amitié», a fait remarquer le Roi Felipe VI.

Dans ce sens, il a affirmé que l’évolution du dialogue en Libye, qui se tient notamment au Maroc, « nous donne l’espoir de voir un Maghreb pleinement stable et pacifique».

Par ailleurs, le Roi Felipe VI a salué le développement des relations entre Israël et plusieurs pays arabes, se félicitant également de la reprise des contacts entre les pays du Conseil de Coopération des États Arabes du Golfe.


Il a également indiqué que l’Afrique est de plus en plus présente dans la politique extérieure de l’Espagne, «avec un poids croissant qui reflète les grandes opportunités qui s’ouvrent sur le continent ».

( Avec MAP )