Le Soudan annonce la reprise des négociations concernant le barrage du Nil

Soudan

Le Soudan a annoncé vendredi la reprise des négociations avec l’Egypte et l’Ethiopie concernant le barrage en construction par Addis Abeba sur le Nil bleu.

“Les négociations sur le barrage de la Renaissance entre l’Egypte, l’Ethiopie et le Soudan ont repris cet après-midi via visio-conférence”, a indiqué le ministère soudanais de l’Eau dans un communiqué.

Censé être le plus grand barrage hydroélectrique d’Afrique avec une capacité de production de plus de 6.000 mégawatts, le Grand barrage de la Renaissance (GERD) a provoqué de vives tensions avec l’Egypte et le Soudan, qui redoutent une restriction d’accès à l’eau du Nil. Le Caire et Khartoum ont assuré le 26 juin dernier que la mise en eau du barrage serait reportée jusqu’à ce qu’un accord soit trouvé.

Mais l’Ethiopie a réaffirmé le lendemain sa volonté de commencer à remplir le réservoir de son gigantesque barrage sur le Nil “dans les deux prochaines semaines”, tout en s’engageant à essayer de conclure un accord définitif avec l’Egypte et le Soudan pendant cette période, sous l’égide de l’Union africaine.