Le vrai du faux autour du Coronavirus au Maroc: tests de diagnostic rapide, Wiqaytna, Banque mondiale…

Maroc

Le Coronavirus, qui a contaminé plus de 8,3 millions de personnes dans le monde, est à l’origine d’un flot de Fake news relayées par des sites d’information et sur les réseaux sociaux. La MAP fait le tri entre l’intox et les bonnes informations pour une meilleure sensibilisation.

– Acquisition, par le ministère de la santé, de tests de diagnostic rapide du coronavirus dont la date de validité a expiré. FAUX

– Des publications largement partagées sur les réseaux sociaux montrent le personnel médical célébrant la fin de l’épidémie de Covid-19 dans plusieurs pays arabes. FAUX

– L’application “Wiqaytna” de notification d’exposition au nouveau coronavirus (Covid-19) collecte les données de contact. FAUX


– 54 nouveaux cas d’infection au nouveau coronavirus (Covid-19) ont été confirmés au Maroc, portant à 8.985 le nombre total des cas de contamination. VRAI

– La Banque mondiale a approuvé un prêt de 48 millions de dollars en appui au Maroc dans sa gestion des effets de la pandémie de COVID-19 au sortir des mesures strictes de confinement. VRAI

– Un total de 313 personnes, dont des bébés et enfants, sont arrivées à l’aéroport de Tétouan Saniat R’mel à bord de trois avions en provenance d’Istanbul. VRAI

– Le Département du chef du gouvernement a reçu 23 mémorandums riches en évaluations et propositions au titre du dialogue national sur la prochaine étape (post Covid-19). VRAI


– Démarrage du versement de l’indemnité forfaitaire de mai au profit des salariés affectés par la COVID-19. VRAI

– L’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM) a mis à la disposition de ses usagers et partenaires institutionnels 14 services en ligne. VRAI

– L’aéroport Chérif Al Idrissi d’Al Hoceima prêt pour la reprise des vols. VRAI