A LA UNECoronavirus

Les Etats-Unis comptent partager leur stock du vaccin AstraZeneca avec plusieurs pays

L’administration Biden a annoncé lundi qu’elle allait faire don de millions de doses du vaccin AstraZeneca à d’autres pays après leur examen par l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA).

Les États-Unis disposent de plus de 60 millions de doses du vaccin AstraZeneca, qui n’est pas encore autorisé aux États-Unis, mais qui l’est dans d’autres pays, et qui pourrait jouer un rôle clé face à l’aggravation des pics de cas à l’étranger, notamment en Inde.

« Eu égard au solide portefeuille de vaccins dont disposent déjà les États-Unis et qui ont été autorisés par la FDA, et étant donné que l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca n’est pas autorisée aux États-Unis, nous n’avons pas besoin d’utiliser le vaccin d’AstraZeneca ici au cours des prochains mois », a déclaré, de son côté, le coordinateur du COVID-19 à la Maison Blanche, Jeff Zients, à l’AP.

« C’est pourquoi les États-Unis étudient la possibilité de partager les doses d’AstraZeneca avec d’autres pays au fur et à mesure qu’elles sont disponibles », a-t-il ajouté.

Les États-Unis n’ont jusqu’à présent partagé que quatre millions de doses de vaccins AstraZeneca avec le Mexique et le Canada.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page