Les Etats-Unis “indignés” par la condamnation pour espionnage d’un Américain en Russie

États-Unis

Les États-Unis ont affirmé lundi être “indignés” par la condamnation d’un ancien membre de l’armée américaine, Paul Whelan, à 16 ans de prison pour espionnage à Moscou, exigeant sa “libération immédiate”.

“Les Etats-Unis sont indignés par la décision d’un tribunal russe de condamner aujourd’hui le citoyen américain Paul Whelan après un procès secret, avec des preuves gardées secrètes et sans droits appropriés pour la défense”, a réagi le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo dans un communiqué.

“Nous craignons vivement que M. Whelan n’ait été privé des garanties d’un procès équitable que la Russie est censés lui garantir conformément à ses obligations internationales en matière de droits de l’homme”, a-t-il dit.

Selon le chef de la diplomatie américaine, “le traitement infligé à Paul Whelan par les autorités russes est épouvantable”.

“La Russie n’a pas accordé à M. Whelan un procès équitable devant un tribunal indépendant et impartial; et pendant sa détention a mis sa vie en danger en ignorant son état de santé ancien; et le garda, de manière inadmissible, loin de sa famille et de ses amis”, a poursuivi M. Pompeo.


Un tribunal de Moscou a condamné lundi Paul Whelan, un homme d’affaires américain et ancien Marine, à 16 ans de prison pour espionnage.

Whelan a maintenu son innocence depuis son arrestation en décembre 2018 et a insisté sur le fait que son procès était politique.

Les avocats de Whelan, qui se trouvait à Moscou pour le mariage d’un ami au moment de son arrestation, ont déclaré que sa détention et sa condamnation étaient un piège et qu’il avait inconsciemment reçu une clé USB contenant des informations classifiées. Son frère a promis de faire appel du verdict.

Cette condamnation intervient alors que Moscou a appelé les États-Unis à obtenir la libération de deux ressortissants russes, le marchand d’armes Viktor Bout et le pilote Konstantin Yaroshenko, condamnés à 20 ans de prison pour complot en vue de faire passer de la cocaïne aux États-Unis.