A LA UNECoronavirus

Livraison de vaccins: l’UE et AstraZeneca parviennent à un accord mettant fin à leur contentieux

L’Union européenne (UE) et AstraZeneca ont conclu un accord qui garantira la livraison des doses de vaccin anti-Covid restantes aux États membres conformément aux termes de l’accord d’achat anticipé conclu le 27 août 2020 avec le groupe pharmaceutique suédo-britannique, a annoncé, vendredi, la Commission européenne, relevant que cet accord met fin à la procédure judiciaire engagée au printemps par l’UE en raison des retards de livraison.

Selon un communiqué de la Commission, l’accord conclu par les deux parties prévoit l’engagement « ferme » d’AstraZeneca de livrer, en plus des quelque 100 millions de doses livrées jusqu’à la fin du 2ème trimestre 2021, 135 millions de doses d’ici fin 2021 (60 millions de doses d’ici la fin du T3 et 75 millions de doses d’ici le fin du T4) et les doses restantes (65 millions) d’ici fin mars 2022.

Cela portera le nombre total de doses délivrées à 300 millions de doses comme convenu dans le contrat avec le laboratoire pharmaceutique, précise l’exécutif européen.

→ Lire aussi : AstraZeneca annonce des résultats encourageants pour un traitement contre la Covid-19

« L’accord de règlement d’aujourd’hui garantit la livraison des 200 millions de doses de vaccin Covid-19 restantes par AstraZeneca à l’UE. Il existe des différences significatives dans les taux de vaccination entre nos États membres, et la disponibilité continue des vaccins, y compris celui d’AstraZeneca, reste cruciale« , a indiqué la commissaire européenne chargée de la santé et de la sécurité alimentaire, Stella Kyriakides, citée dans le communiqué.

Dès le début des livraisons du vaccin développé par AstraZeneca avec l’université d’Oxford, un bras de fer s’était engagé entre la Commission européenne et l’entreprise pharmaceutique suédo-britannique qui avait rapidement revu à la baisse ses prévisions de livraison pour l’UE.

Accusant AstraZeneca de ne pas avoir tenu ses engagements sur les livraisons de son vaccin, la Commission européenne avait engagé fin avril une action en justice contre le laboratoire pharmaceutique.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page