L’ONU prévient contre le risque d’une nouvelle guerre entre Israël et le Hamas

Nickolay Mladenov

L’envoyé de l’ONU au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, a mis en garde, mardi devant le Conseil de sécurité, contre le risque accru d’une nouvelle guerre entre Israël et le Hamas, appelant à combattre ceux qui cherchent à provoquer un nouveau conflit armé entre les deux parties.

Samedi dernier, nous étions à quelques minutes à peine d’une autre confrontation dévastatrice entre Israël et le Hamas à Gaza“, a déploré le Coordinateur spécial des Nations Unies pour le Processus de paix au Moyen-Orient, qui briefait les membres du Conseil de sécurité par visioconférence depuis Al-Qods.

Il a fallu, a rappelé Mladenov, un effort intense de diplomatie préventive de la part des Nations-Unies et de l’Egypte pour que les deux parties évitent la quatrième confrontation militaire de cette décennie.

→ Lire aussi : L’ONU réitère ses vives préoccupations concernant la situation humanitaire à Gaza

Pendant quatre longues années, ce cessez-le-feu fragile a été pris pour acquis“, a prévenu le Coordonnateur spécial. Pendant quatre ans, a-t-il aussi rappelé, les Nations-Unies ont appelé à une action concertée contre les causes sous-jacentes d’une catastrophe provoquée par l’homme.


Et depuis quatre ans, la dynamique ne s’est pas améliorée. “La crise humanitaire s’est aggravée, l’impasse politique entre le Hamas et le Fatah a empiré, et la perspective d’un autre cycle de violence meurtrière augmente de jour en jour“, a encore déploré  Mladenov.

Pour le haut-responsable onusien, il est crucial d’intensifier les efforts collectifs pour résoudre la situation “dangereuse” à Gaza où une autre explosion de violences est presque certaine. Selon lui, des progrès exigeront une désescalade, une coordination renforcée entre l’Autorité palestinienne, Israël, l’Egypte et les Nations Unies, en plus d’un soutien financier.