L’université allemande débarque en Afrique à travers le Maroc

Afrique

« Les lauréats africains embrassent le chômage après l’obtention de leurs diplômes. Nous sommes venus pour changer cette donne qui n’est sûrement pas inévitable », martel Hans Rechter, Président de German University in Morocco ! Bien qu’étant un terrain jusqu’à présent réservé aux universités francophones et anglophones, c’est maintenant au tour des universités allemandes de faire leurs entrées en Afrique à travers le Maroc.

« Ce projet marque le lancement de l’exportation du système éducatif universitaire allemand dans la région africaine », explique Pörnbacher, Président de l’Université des sciences appliquées de Landshut. En claire, Il s’agit d’un partenariat entre le groupe international Adam Riese et l’université bavaroise des sciences appliquées de Landshut en Allemagne. Une collaboration qui a donné naissance à la première université germanique et germanophone dans la région. Baptisé “German University in Morocco”, ce nouveau temple du savoir se positionne davantage dans le paysage éducatif marocain. Aujourd’hui grâce à ce dernier, les jeunes talents de la région n’ont pas à se déplacer en Allemagne pour profiter d’une formation supérieure “made in Germany”. « De nos jours, la formation doit aller vers les jeunes et non le contraire. Ce projet nous rapproche sensiblement de cet objectif noble », explique Nazahreth, Doyen de la faculté d’informatique de l’université de Landshut . Et d’ajouter :

«Les jeunes étudiants la région du Moyen-Orient et d’Afrique peuvent désormais bénéficier sur place d’un formation universitaire “made in Germany” connue par qualité et son écoute pour les besoin du marché de l’emploi». Côté innovation, ce nouveau modèle permet aux étudiants d’être inscrits en même temps à German University in Morocco et à l’université des sciences appliquées de Landshut. Le programme au Maroc étant en synchronisation totale avec celui en Allemagne, les examens ont lieu au Maroc sous la supervision d’une commission envoyée par l’université bavaroise en même temps qu’en Allemagne et sont corrigés en Allemagne.

Un programme sur mesure

Notons que ce projet ambitieux démarre avec la création tout d’abord de faculté d’informatique avec les mêmes filières offertes par l’université bavaroise, en l’occurrence Informatique générale, Informatique de gestion et Informatique de l’automobile.

« L’éducation made in Germany a une renommée internationale “méritée “. Elle fournit une formation théorique solide mais orienté applicabilité. L’université allemande est à l’écoute du marché de l’emploi et assez flexible pour adapter les curriculums aux besoins de l’industrie qu’elle considère comme partenaire essentiel », nous explique Rechter. Dans les détails, le programme dure 7 semestres (3 ans et demi) et est couronné par l’obtention d’un Bachelor of Science (B.Sc.), délivré par l’Université des Sciences Appliquées de Landshut. A partir du 5 semestres, les étudiants peuvent, s’ils le désirent terminer leurs parcours en Allemagne. Par ailleurs, au niveau de l’admission, la double inscription fait que les candidats sont soumis aux mêmes conditions imposées aux candidats étrangers en Allemagne, c’est à dire la maîtrise de la langue allemande et l’obtention de l’équivalence du baccalauréat allemand “Studienkolleg” ou la reconnaissance par l’université des sciences appliquées de Landshut de leurs diplômes universitaires. L’accès est conditionné par la réussite d’un concours d’admission. D’autres il faut également notifier que les étudiants brillants peuvent bénéficier de la bourse d’excellence “Adam Riese” qui se traduit par une réduction de frais de scolarité qui peuvent aller jusqu à 100% remise sur les frais.


En somme le Maroc aujourd’hui est devenu un véritable Hub pour l’Afrique. Et cela se voit à travers sa position confortable dans plusieurs secteurs, notamment celui de l’éducation : « en bon allemand, on démarre doucement pour assurer la viabilité de ce projet innovant », soutien le Responsable de Germany University in Morocco.