Lutte anti-coronavirus en Afrique: l’initiative de SM confirme le soutien permanent du Maroc au pays du continent

Atik Essaid

Le lancement par SM le Roi Mohammed VI d’une initiative de Chefs d’Etat africains visant à établir un cadre opérationnel afin d’accompagner les pays africains dans leurs différentes phases de gestion de la pandémie du Covid-19 est une “confirmation concrète que les pays africains ont toujours trouvé le Maroc à leur côté”, a estimé le politologue et chercheur à l’université Hassan II à Casablanca, Atik Essaid.

Cette initiative reflète la volonté du Souverain à placer les pays africains, dans toutes circonstances, au coeur des priorités du Royaume, qui n’a cessé de conforter son rôle agissant et dynamique au service des causes du continent, a indiqué le chercheur dans une déclaration à la MAP.

Dr. Essaid a relevé que le Maroc, l’un des pays africains les plus développés, a renforcé de manière continue son rôle de proposition et de soutien, et a fait preuve de solidarité et d’entraide constantes en vue de dépasser les crises auxquelles fait face le continent, notant que cette initiative royale traduit la détermination de SM le Roi de venir en aide aux pays africains au cours de ces moments difficiles.

À cet égard, le chercheur a affirmé que le Royaume a été l’un des premiers pays au monde à adopter des mesures strictes afin de lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, ce qui renforcera l’échange des expertises et le partage des expériences entre les pays d’Afrique.

L’initiative “réaliste et pratique” du Souverain permettra de cerner la propagation de la pandémie dans le continent, a-t-il soutenu, soulignant que le Maroc a clairement tiré profit de son cumul d’expériences dans les domaines de la santé, de l’éducation, de la sécurité, et de l’industrie, et a procédé, depuis l’intronisation de SM le Roi, au développement et à la modernisation des infrastructures de l’Etat, à la lumière du développement scientifique.


Le professeur universitaire a estimé que la coopération africaine menée par le Souverain pendant cette crise sanitaire émane d’un sens de responsabilité humanitaire qui fait du Maroc un partenaire permanent de proposition de solutions dynamiques, dans un esprit de solidarité avec les peuples africains.

Rappelant que la réintégration du Maroc de l’Union africaine en janvier 2017 constitue un triomphe non seulement pour le Royaume, mais pour l’ensemble de l’Afrique qui a récupéré un acteur majeur du développement du continent, l’expert a indiqué que le Maroc a pu, à travers une panoplie d’initiatives économiques, sociales et industrielles, à renforcer ses liens avec le reste des pays africains.

Le Royaume a consacré de fortes relations bilatérales concrètes avec les pays de l’Afrique, a-t-il relevé, rappelant que depuis 2000, le Maroc a conclu 949 accords avec les pays du continent dans les différents domaines de coopération, alors que ces accords n’étaient que de 515 entre 1956 et 1999.

Ces chiffres traduisent l’efficacité et le réalisme de la coopération marocco-africaine, qui avait démarré, remarque Dr. Essaid, bien avant le retour du Royaume à l’Union africaine, à la faveur d’une série d’initiatives qui mettent au grand jour le besoin mutuel entre le Maroc et l’Afrique.


SM le Roi a tenu sa parole de placer l’Afrique au centre de ses priorités quelles que soient les conditions, a relevé le chercheur, faisant observer que, grâce à ses initiatives royales, plusieurs institutions internationales, notamment le Fonds monétaire international, qualifient le Maroc de levier du développement en Afrique.