La lutte contre l’utilisation d’Internet par les terroristes passe par la promotion des valeurs de tolérance et de coexistence pacifique

La lutte contre l’utilisation d’Internet par les groupes terroristes ciblant notamment les jeunes passe par la promotion des valeurs de tolérance, de modération et de coexistence pacifique, a estimé, mercredi à New York, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita. 

Intervenant lors d’une rencontre sur la prévention de l’utilisation d’Internet par les terroristes, organisée en marge de la 72è Assemblée générale de l’ONU, M. Bourita a souligné l’importance d’agir pour prévenir que les groupes terroristes et extrémistes investissent Internet en tant que vecteur technologique.

“Toutefois, a-t-il précisé, la réponse ne sera complète que si nous agissons sur le contenu, en proposant un discours qui puisse non seulement contrer les messages extrémistes mais également promouvoir les valeurs authentiques de tolérance, de modération et de coexistence pacifique”.

Une telle action nécessite des acteurs qui disposent de la connaissance nécessaire et de la crédibilité et légitimité requises, a-t-il fait observer.


Le ministre a rappelé, dans ce sens, que “le Maroc, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Commandeur des Croyants, a développé une expertise reconnue dans la lutte contre les messages du radicalisme et de l’extrémisme”.

M. Bourita a assuré que le Royaume est disposé à partager cette expérience et à contribuer aux efforts de la communauté internationale, soulignant la nécessité de construire sur les expériences, les bonnes pratiques et les actions initiées dans ce sens, dans le cadre de différentes organisations internationales et régionales.

Et le ministre de noter, à cet égard, que deux symposiums traitant de cette question ont été organisés, en 2014 et 2016 sous les auspices du Forum Mondial de Lutte contre le Terrorisme (GCTF), permettant d’initier un momentum au sein du Forum sur cette question cruciale.

Le GCTF, que le Maroc co-préside avec les Pays Bas, a également adopté, lors de sa 8ème réunion ministérielle, tenue mercredi à New York, un document de bonnes pratiques sur la prévention et la lutte contre l’extrémisme et le terrorisme en ligne, a indiqué le ministre.