Manifestations en Inde : Le vice-président appelle à un débat public “plus éclairé et constructif”

Inde

Le vice-président indien, Venkaiah Naidu a appelé, dimanche, à un débat public plus éclairé et constructif autour de la nouvelle Loi sur la citoyenneté et du Registre national des Citoyens (NRC).

“Qu’il s’agisse de la CAA ou du NRC, les citoyens devraient mener une discussion constructive au niveau des instances constitutionnelles et des médias pour savoir l’impact desdites lois sur la société indienne et les suggestions devant être apportées au cas où leur modification s’avère nécessaire”, a affirmé le responsable indien dans une déclaration à la presse.

“Accepter d’être en désaccord est un principe fondamental de la démocratie. Que cela nous plaise ou non, l’autre opinion doit être entendue”, a-t-il encore dit.

→ Lire aussi : Inde : Décembre, le mois le plus froid depuis plus de 20 ans


Le responsable indien a également exhorté les citoyens à exprimer leurs opinions mais dans un cadre pacifique, rappelant que le Mahatma Gandhi avait évité la violence sous toutes ses formes, même face aux défis les plus redoutables.

Les déclarations du vice-président indien interviennent dans un contexte marqué par la recrudescence des voix appelant au retrait de la CAA, qualifiée par ses détracteurs “d’anticonstitutionnelle” et de “discriminatoire”.

La nouvelle loi sur la citoyenneté, qui facilite la neutralisation des migrants issus de trois pays voisins à l’exception de ceux de confession musulmane, a provoqué un mouvement de protestation sans précédent dans le pays, depuis l’arrivée au pouvoir du Premier ministre, Narendra Modi en 2014.


Au moins 27 personnes ont été tuées et des centaines d’autres blessées dans des affrontements avec les forces de l’ordre.