Marché de l’armement : Le Maroc et l’Algérie de bons clients

Le Royaume du Maroc et l’Algérie sont de bons clients pour l’industrie de l’armement.  D’ailleurs d’après le rapport de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI) les deux pays additionnent à eux 56% du volume d’importation des armes du continent africain entre la période 2011 et 2015.

En raison des contraintes économiques, les pays subsahariens importent moins d’armement. A l’échelle mondiale, le Maroc se hisse à la 17e place et représente à lui seul 2% des livraisons dans le monde. D’après le rapport, 74% du commerce est tenu par le top 5 des exportateurs. Un tiers du marché est entre les mains d’entreprises américaines suivies de la  Russie, la Chine, la France et l’Allemagne.

Le marché est tiré par des pays qui sont de gros acheteurs. Le premier d’entre eux est l’Inde, qui représente à lui seul 14 % des importations mondiales d’armement sur la période 2011-2015. Le deuxième, loin derrière, est l’Arabie saoudite avec 7 %.

Notons que les exportations d’armement, de 2011 à 2015, ont progressé de 14% par rapport à la période de 2006-2010. Ainsi, un total de 16 sous-marins ont été exportés dans le monde entre la période 2011 et 2015.